guitare avec laguitare.com (guitares, basses, lutherie, matériel guitare


CONCERTS - NEIL YOUNG ET CRAZY HORSE à BERCY 2013

  
GUITARISTES - NEIL YOUNG - le 06 juin 2013 à Bercy
REDACTEUR : JACQUES CARBONNEAUX

Si on m'avait dit, il y a 32 ans lors de mon premier concert de Neil Young, que je le reverrais sur scène en 2013 devant presque 13 000 personnes, j'aurais bien rigolé et pourtant...

La Marseillaise ???


Une salle presque comble laisse passer la première partie assurée par Los Lobos pour accueillir Neil Young et Crazy Horse, qui contre toute attente, se pointent sur scène et s'installent solennellement devant le public tandis que l'hymne national français démarre à fond les balons dans tout Bercy !

Le sourire aux lèvres, Neil Young trône avec je ne sais quelle idée en tête ! En tout cas, l'effet de surprise est entier et je me demande encore bien pourquoi il nous a fait cette introduction, sans être pour autant plus étonné que ça, connaissant l'esprit très "Godard" de l'artiste.

46 ans de chansons en 2heures et 10 minutes


Entre "Mr Soul" de 1967 et "Hole in the sky" de 2013, Neil Young nous offre ce soir un panel riche et personnel d'une carrière bien pleine et qui semble ne jamais se terminer. Son énergie est intacte, sa voix est toujours aussi fragile et touchante et son jeu de guitare reste précis et surtout plus inspiré que jamais. Le style de solos qu'il nous offre ce soir et depuis toujours, représente l'exemple même de l'anti-shredder. Son phrasé à l'électrique est unique, lent et puissant. Les notes sont posées avec une émotion palpable.
Il sait sculpter chacune de ses notes avec des effets de delay, de disto, de reverb et autres souvent poussés à l'extrême limite.

Bref, les décibels sont déjà à leur maximum quand le Loner entame "Love and only love" du fameux Ragged Glory (1990) . Ralph Molina, Frank Sampedro et Billy Talbot du Crazy Horse sont fidèles à eux mêmes. Véritable métronome, ce groupe est définitivement la formation idéale pour accompagner l'autoritaire canadien. Ils assurent également, tous les trois, remarquablement toutes les parties "backing vocals" très reconnaissables du groupe. Un régal pour un fan comme moi de Crosby Stills&Nash : Neil Young sait s'entourer de voix efficaces !

Après un "Powderfinger" puissant (Rust never sleeps 1979) , il s'attaque à deux chansons de son dernier album avec "Psychedelic Pill" et "Walk like a giant" (2012). Nous avons eu droit à un nouveau titre "Hole in the sky", chanson sur les dangers que rencontre notre planète face à l'exploitation de ses ressources par l'homme.

Fait inhabituel, Neil Young ne parle pas entre les chansons et laisse la place à des transitions guitaristiques à la "Weld", une espèce de soupe de disto, delay et reverb à fort volume nous plongeant dans l'univers électrique le plus déroutant de l'artiste.

Arrive ensuite comme un véritable contraste Youngien, le moment tant attendu d'une bonne partie du public quand il sort sa Martin D-28 prewar légendaire et son harmonica pour un "Heart of gold" (Harvest 1972) repris en choeur par tout le public d'un Bercy aux anges.

Des clameurs parcourent toute la salle quand arrive alors son interprétation de "Blowin' in the wind" du grand Dylan. Le set acoustique continue avec une deuxième nouvelle chanson qu'il joue depuis mars 2013 en concert tout comme "Hole in the sky". Courbé sur son vieux piano, il nous livre "Singer without a song"(2013), une mélodie touchante comme il sait si bien les faire.

Après le long "Ramada Inn" de son dernier opus Psychedelic Pill (2012), Neil Young enchaine un détonant "Cinnamon Girl" (Everybody Knows This Is Nowhere 1969) suivi d'un "Fuckin' up" (Ragged Glory (1990) interminable avec, en boucle, un "Just fuck up" repris en choeur par le public. L'incontournable "Mr Soul" (Buffalo Springfield Again 1967) me fait sauter de mon fauteuil avec ce riff qui me fait penser à chaque fois à celui de Satisfaction de l'album "Out of Our Heads" (1965) des Stones.

Pour finir, avant le rappel, il entame le légendaire "Hey Hey My My" (Rust never sleeps 1979), un moment vraiment intense suivi, lors du seul rappel, du puissant "Rockin’ in the free world" Freedom (1989). Grandiose ! Ces deux chansons aussi fortes dans leurs paroles que dans les riffs de guitare ne vieillissent pas et terminent ce concert exceptionnel avec brio et punch !

Rock'n roll can never die, nous en avons eu la preuve encore ce soir avec ce grand monsieur de 65 ans, vieux de par son âge mais si jeune pour le reste.

On voudrait que ça continue jusqu'au bout de la nuit tellement le groupe est performant, juste et débordant d'énergie mais ne boudons pas notre plaisir, le concert a débuté à 21h00 pour finir à 23h10, on ne va pas se plaindre tout de même. Onze ans après son dernier passage à Bercy, Neil Young et son Crazy Horse nous ont offert un concert remarquable.

Un petit bémol, le prix des places qui entre 79€ et 130€, c'est juste abusé.

Ci-dessous les vidéos des deux nouvelles chansons "Hole in the sky" et "Singer without a song".

Les guitares :

Neil Young :
- Gibson Les Paul Old Black, Bigsby
- Gibson Les Paul, Gold Top, Bigsby
- Martin D-28 1942

Billy Tablot :
- Fender precision bass candy apple red (tête tele)

Franck Sampedro
- Gibson Les Paul, Gold Top, Bigsby
- Grestch duo jet

La liste des chansons :

1. «Love and only love» Ragged Glory (1990)
2. «Powderfinger» Rust never sleeps (1979)
3. «Psychedelic Pill» Psychedelic Pill (2012)
 4. «Walk like a giant» Psychedelic Pill (2012)
 5. «Hole in the sky»
 6. «Heart of gold» Harvest (1972)
 7. «Blowin’ in the wind»
 8. «Singer without a song»
 9. «Ramada Inn» Psychedelic Pill (2012)
 10. «Cinnamon girl» Everybody Knows This Is Nowhere (1969)
11. «Fuckin’ up» Ragged Glory (1990)
12. «Mr Soul» Buffalo Springfield Again (1967)
 13. «Hey Hey My My» Rust never sleeps (1979)
14. «Rockin’ in the free world» Freedom (1989)

Jacques Carbonneaux - le 07 juin 2013
- le site de Neil Young - La discographie de Neil Young- Les photos du concert de David Wolff


Neil Young & Crazy Horse Theres a hole in the sky


Neil Young and Crazy Horse "Singer Without A Song" Live In Chicago IL 10-11-2012
 
ARTICLES RELIES
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
10-08-2012
Neil Young
Votre album préféré du loner
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
10-05-2012
Neil Young
Americana
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
21-06-2011
Neil Young
A Musicares Tribute
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
06-06-2011
Neil Young
A treasure
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
22-09-2010
Neil Young
Le Noise
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
19-07-2008
Neil Young
Concert à Lyon
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
16-02-2008
Neil Young
Continental Tour 2008 - Grand Rex à Paris
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
11-10-2007
Neil Young
Discographie de Neil Young
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
02-10-2006
Neil Young
Le film Heart of Gold sur les écrans et sur DVD
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
01-05-2006
Neil Young
Living with war
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
01-05-2006
Neil Young
Traduction de Living with war, un prostest album contre Bush
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
07-10-2005
Neil Young
Prairie Wind
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
01-03-2005
Neil Young
Note de Lecture - Neil Young - Le solitaire de Topanga (Alexis Petridis chez Camion Blanc)
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
03-08-2003
Neil Young
Les missing 4 sont sortis. Août /2003
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
02-08-2003
Neil Young
Greendale
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
02-08-2003
Neil Young
On the Beach 1974 - CD 08/2003
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
02-08-2003
Neil Young
American stars'n bars 1977 - CD Août 2003
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
02-08-2003
Neil Young
Hawks & Doves 1980 - CD Août 2003
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
02-08-2003
Neil Young
Re-Ac-Tor 1981 - CD Août 2003
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
27-05-2003
Neil Young
Au Palais de Congrès de Paris, le 24 mai 2003
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
27-05-2003
Neil Young
Au Palais des congrès, Paris, le 24/05/2003
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
24-06-2001
Neil Young
Neil Young à Bercy
Cliquez sur l'image pour accder  l'article


Culture Guitare