guitare avec laguitare.com (guitares, basses, lutherie, matériel guitare


DOSSIERS LUTHIERS - SALON DE LA MUSIQUE ET DU SON LES LUTHIERS AU SALON DE LA MUSIQUE à PARIS, DU 09 AU 12 SEPTEMBRE 2006

  
Le salon vu par les rédacteurs :
Jacques : Présentation - Village des luthiers
Ricardo : Présentation - Tristan Klein
   
   
  Invité : Le salon de Judge Fredd
Le "pauvre" village des luthiers
Lorsque j'ai appris que Reed productions organisait le nouveau salon de la musique à Paris, je m'étais préparé à rencontrer la plus grande population de luthiers jamais vue depuis des lustres en France. Quelle ne fut pas déception lorsque, les jours passant, je ne vis que peu de luthiers inscrits. La raison est simple : le coût du stand !

Dure réalité...
Comme nous le dit clairement Philippe Berne lors de l'interview qu'il m'a accordée, propos confirmés par Frédéric Pons (Kopo) : l'investissement est trop lourd pour un artisan luthier. De plus, afin d'avoir un stand suffisamment achalandé, un luthier qui a rarement des guitares en stock, est obligé d'arrêter les fabrications commandées pour réaliser les instruments qu'il exposera. Cette période, qui peut durer plusieurs mois, sera pour lui une perte sèche côté revenus. Les organisateurs ont occulté une certaine réalité du marché de l'instrument en France et surtout sa diversité économique. Le fossé est énorme entre un exposant comme Algam et un luthier comme Berne et même si un effort a été réalisé de la part de Reed Expositions, il est évident qu'il est encore loin de répondre à cette triste réalité économique du luthier qui, entre ( ), devrait d'ailleurs en faire réfléchir plus d'un avant de se lancer dans cette carrière.

Parlons franchement...
Je voudrais d'ailleurs juste établir ou rétablir une vérité sur le salaire d'un luthier artisan : Quand il fait une bonne carrière - ce qui est déjà rare - (carnet de commandes bien rempli de 10 à 12 instruments par an) le luthier ne gagne pas plus qu'un agent de maitrise, c'est à dire entre 1 500 et 2 000 euros net par mois. Alors ne vous méprenez pas, le salaire d'un luthier n'est pas proportionnel aux prix de vente de ses guitares !

Ceci étant dit, je vous propose de découvrir les rares luthiers présents à ce salon. Honneur à la guitare basse avec Kopo, Littee, Noguera, Aquilina et Luthman. Deux nouveautés : les micros optiques Optomik et Eric Escot (La guitare bien trempée) qui semble avoir trouver le système pour rendre une guitare "juste" !!

Cliquez sur les liens ou les logos des luthiers pour accéder aux pages. Bonne visite !!

Jacques Carbonneaux le 25/09/2006
 • Philippe BERNE KOPO  • NOGUERA  • LITTEE AQUILINA ALONSO
/LE DOSSEUR
 • TRUSSART
 • ROADRUNNER  • OPTOMIK  • LUTHMAN KRONODALE  • LA GUITARE TEMPEREE L'I.T.E.M.M
 
ARTICLES RELIES
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-09-2008
Salon de la musique et du son
L'édition 2008 du 12 au 15 septembre
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
10-10-2006
Salon de la musique et du son
Le salon de la musique à Paris vu par Ricardo, du 09 au 12 septembre 2006
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
27-09-2006
Salon de la musique et du son
Reportage complet sur le salon de la musique à Paris, du 09 au 12 septembre 2006
Culture Guitare