guitare avec laguitare.com (guitares, basses, lutherie, matériel guitare


CONCERTS - AUTOUR DE LA GUITARE CELTIQUE ISSOUDUN 2011

  
CONCERTS - Autour de la guitare celtique - vendredi 28 octobre 2011
Festival Guitare d'Issoudun 2011
REDACTEUR : HUBERT BAYET
 
Pour cette première soirée du festival 2011, la salle est archi-comble... Il faut dire qu'avec, entres autres, Jean-Félix Lalanne et Dan Ar Braz, les bonnes raisons pour venir pouvaient être multiples !

De gauche à droite, sur la scène on retrouve Gilles Le Bigot, Dan Ar Braz debout et légèrement en retrait, Jean-Félix Lalanne au centre (facile à repérer avec sa guitare blanche) puis Gildas Arzel et enfin, légèrement de biais, Soig Siberil.

Il y a là une belle brochette de guitaristes talentueux et les quatre directement issus du monde de la musique celtique se connaissent bien et jouent très souvent ensemble. Cette complicité est immédiatement perceptible, en particulier lors des duos.

Les duos avec Gilles Le Bigot et Soig Siberil ; deux duos par Jean-Félix Lalanne et Soig Siberil ; un duo avec Gildas Arzel et Soig Sibéril ; ... et d'autres sans doute que j'oublie ... tous « énormissimes et splendides» !

Ce concert fut pour beaucoup l'occasion de constater que les musiciens de la "mouvance celtique" ne jouent pas que des airs traditionnels mais qu'il s'agit assurément d'une musique vivante qui continue d'évoluer en digérant des influences assez variées (blues, rock, jazz, musiques d'autres pays, etc. ...). Les présentations faites par Gilles Le Bigot pour certains morceaux signalent aussi une autre particularité : ces musiciens se rencontrent dans des tas de concerts et échangent beaucoup, mettant ainsi leurs compositions dans un "pot commun".

Bref... Du celtic-blues groovy à la gigue traditionnelle, on a eu droit à un très bel état des lieux.
Inutile de préciser que ces cinq musiciens sont vraiment excellents et qu'à aucun moment l'interprétation n'a semblé "un peu légère". Rien que du "très très bon" !!!
 
 
Petite particularité : Après 5 ou 6 pièces, Jean-Félix Lalanne annonce qu'il souhaite recevoir sur scène un des nombreux guitaristes présents ... Un nom surgit soudain : Un groupe de Toulousains crie "Greg, Greg !"

Greg, sans se dégonfler, se lève et se dirige vers la scène. A ce moment là, nous sommes nombreux à penser qu'il va choisir une pièce et que les 5 « pros » vont « boeufer » avec lui, l'entourer et l'accompagner histoire de faire retomber son stress (on se doute bien qu'ils seront largement capable de participer "à la volée"). C'est aussi ce que Greg croit alors qu'il descend vers la scène.

En fait ... non ...

Jean Félix Lalanne lui précise qu'il va jouer seul ...
La guitare qu'on lui tend est accordée en DADGAD. Il décide de conserver cet accordage et, modifiant son choix sans hésiter (il avait initialement pensé à une gigue sympa à jouer à plusieurs) Greg annonce "Le jour de fête" et joue en fait "Voyage pour l'Irlande" (on lui pardonne cette confusion provoquée par la tension du moment.). Nous sommes plusieurs à craindre le pire ... comme dans certaines émissions télévisées, lorsque des inconnus sont cruellement ridiculisés par un animateur pervers.
Ouf !!! Après un démarrage « tendu », Greg retrouve ses marques, s'en tire très honorablement et repartira sous les applaudissements justifiés d'un public admiratif. Imaginez-vous un peu interprétant une pièce du répertoire « celtique » sous le regard attentif de quatre spécialistes hors-norme, de « légendes vivantes ». ...

Peu de guitaristes amateurs parviendraient, dans de telles circonstances, à ne pas rater un La mineur, alors ... une pièce de Pierre Bensusan ... forcément ... Voir la vidéo de Greg sur Youtube


Un sans faute, donc, pour ce concert inaugural. La cuvée 2011 s'annonce très bien !

Hubert Bayet - Novembre 2011

 

 
Culture Guitare