guitare avec laguitare.com (guitares, basses, lutherie, matériel guitare


BANCS DESSAI :
PRESENTATIONS :

PORTRAITS - GUITARES - GUITARE DOUZE CORDES LA GUITARE DOUZE CORDES ENFIN à PORTéE DE MAINS PAR MICHEL GENTILS

  
LA GUITARE A DOUZE CORDES…
ENFIN A PORTEE DE MAIN
par Michel gentils

Vous en possédez une, ou bien… cela vous tenterait.

Jusqu'à maintenant, vous l'avez toujours utilisée comme une six cordes en vous disant que le son est magnifique, mais que c'est tout de même plus difficile à jouer : et si vous l'essayiez…comme une douze cordes ?

Modèle superjumbo Quéguiner
Modèle Guild
Modèle Martin

En choisissant les cordes une par une, vous allez découvrir un tout autre instrument, aux possibilités extraordinaires, autant sur les plans du rythme, de la mélodie, de l'harmonie, que sur celui du son. Et de surcroît plus accessible : de quoi réviser cette croyance bien ancrée que la 12, c'est plus dur que la 6 !

Voici ce que l'on voit sur le manche d'une guitare à douze cordes posée à plat sur les genoux:

Doigtés: numérotation des cordes

On retrouve les six cordes de la guitare usuelle, notées ici en majuscules, chacune doublée par une autre corde, notée en minuscules.

Les deux plus aiguës: MI et SI, sont doublées par la même corde. A l'écoute, on peut les confondre avec leur doublure puisqu'elles font la même note.
Ce n'est pas le cas pour les quatre autres: les plus graves, qui sont doublées par une corde plus aiguë d'une octave.

Nous avons donc quatre cordes octave: le sol octave, le ré octave, le la octave et le mi octave.
La corde la plus aiguë de la guitare à douze cordes est le sol octave (3+), placée en plein milieu des cordes.

Certes, ces quatre cordes octave embellissent le son, mais, jouées séparément, elles peuvent aussi intervenir à part entière sur le plan de la composition: alors, ce n'est plus six, mais dix cordes que l'on combine entre elles.
Quatre cordes en plus, cela veut dire, chaque corde offrant une note par case, quatre fois une douzaine de notes supplémentaires.
Ainsi, les combinaisons de notes possibles s'accroissent de façon vertigineuse, et l'instrument prend une toute autre dimension.

En jouant avec les doigts séparés de la main droite, il y a, pour chacun des quatre couples de cordes doublées à l'octave, trois possibilités :

1 - Le pouce pince seulement la corde octave, par en haut.
2 - L'index, le majeur ou l'annulaire pincent seulement la corde grave, par en bas.

Bien sûr, on entendra toujours un peu la corde voisine par sympathie (et aussi au début, par maladresse, mais, avec le temps, la main droite deviendra plus précise). Cependant dès qu'on commence, on peut clairement percevoir qu'une seule des deux cordes au choix est mise en valeur.

3 - En jouant plus fort par en haut ou par en bas, un seul doigt pince les deux cordes.

Quant aux doigts de la main gauche, ils appuient toujours sur les deux cordes en même temps.

Cette façon de jouer induit de nouvelles techniques, tant à la main droite qu'à la main gauche. Elle développe une logique bien spécifique qui ne remplace pas le jeu habituel de la 6 cordes mais se superpose à lui.

Passer de la 6 à la 12 ne présente pas vraiment de difficulté technique, mais requiert surtout la compréhension de cette nouvelle logique de jeu, où la main gauche privilégie les cordes à vide (et on la comprend, car, sinon, chaque doigt appuie toujours sur deux cordes), donc fait peu de barrés, et où la main droite a un rôle accru par un plus grand choix de doigtés et peut participer plus à la mélodie.

Michel Gentils

Voir les exercices de 12 cordes en solfège et tablatures sur le site de Michel Gentils :
www.michelgentils.com

 
ARTICLES RELIES
td>
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
26-10-2006
Guitare douze cordes
Les douze cordes au banc d'essai
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
05-03-2003
Guitare douze cordes
La guitare 12 cordes

Culture Guitare