guitare avec laguitare.com (guitares, basses, lutherie, matériel guitare


BANCS DESSAI :
PRESENTATIONS :

BANCS D'ESSAI - EFFETS/PéDALES - JACQUES KAPELLMEISTER

  

BANC D'ESSAI -  Kapellmeister - Jacques
REDACTEUR : Gregory Priouret

KAPELLMEISTER
Par
 
Jacques est un entrepreneur français installé à Marseille, qui fabrique des pédales d'effet depuis le début des années 90. Bien qu'ayant débuté avec des pédales « boutiques » (fabriquées à la main, dans l'arrière-boutique…), la marque a rapidement conquis un certains nombre d'artistes américains et a acquis une certaine réputation. Aujourd'hui industrialisée, la marque distribue plus largement ses pédales – Jacques continue cependant de réaliser à la main certains modèles (pour les musiciens persistants et fortunés).
Le créateur de ces nombreuses pédales possède une immense (et j'insiste sur le IMMENSE) collections de pédales vintage, ampli & guitares – de nombreux aperçus sur le site http://www.1001guitares.com/ ; ce qui lui permet d'avoir en tête une bibliothèque quasi exhaustive des sons existants. Grace à cela, il est à même de comparer, écouter, s'inspirer de ce qui a déjà été réalisé pour développer ses propres effets…

Le Flanger….
La Kapellmeister produit un effet de Flanger analogique, basé sur le dispositif BDD (Bucket-brigade device), à savoir une ligne de composants retardant le signal. Le Flanger est en réalité un effet obtenu par l'addition d'un son légèrement retardé par rapport au signal original. 
Le signal passe par une série de condensateurs qui, selon diverses caractéristiques, le retardent à des vitesses différentes et changeantes. Le signal retardé est ensuite additionné au signal d'origine, ce qui produit ce son caractéristique de « vague », voire de réacteur d'avion.

Pour en finir avec l'histoire et la culture, le terme « Kappellmeister » signifie (en allemand) « maître de chapelle ». Le terme peut-être appliqué à différentes personnes et professions, mais globalement, il s'agissait au Moyen-Age d'un maître de musique, au service d'un Prince/Roi ou de l'Eglise, chargé de composer et/ou d'enseigner .
 
Coté physique
L'electronique de la Kapellmeister est logé dans le boitier désormais habituel et reconnaissable du créateur, à savoir une stompbox aux formes proches de celle d'un grand industriel japonais, mais aux contours plus arrondis. Le poids de l'ensemble assure une bonne stabilité, et la qualité des matériaux employés promet une une longue vie à l'objet ! 
Fonctionnant en 9 volts (alimentation secteur ou pile accessible facilement), et comportant une entrée et une sortie au format 6,35mm, la Kapellmeister respecte les standards.
Ses 4 contrôleurs facilement maniables permettent des réglages rapides et « droits au but ». Les classique Rate / Depth / Regen permettent d'obtenir rapidement le son souhaité tandis que le Manual « approfondira » l'effet : des régalges simples ou le guitariste ne se perdra pas dans la complexité : le stricte nécessaire ! 


Coté son
Nous avons a faire ici à un delay analogique, utilisant ainsi uniquement des composants analogiques basés sur le dispositif BDD. Ainsi nous n'aurons pas 100 presets de sauvegardes, mais une transparence de son inégalables, un léger bruit de fond pas désagréable pour autant, et surtout LE son. Le grain de la guitare utilisée ainsi que des micros est conservé, tout comme la dynamique de votre jeu.

Ci-dessous, quelques extraits des possibilités sonores de la Kapelmeister : de l'effet d'agrément au rendu plus psychédélique !
 
Extrait 1 Description: :::Sans titre4.jpg
Extrait 2 Description: :::Sans titre4.jpg
Extrait 3 Description: :::Sans titre4.jpg
Extrait 4 Description: :::Sans titre4.jpg

 

La Kapellmeister est proposée sur le marché français à 169€ T.T.C (prix généralement constaté) ce qui est – vu la qualité – un tarif très appréciable. Certes, il s'agit d'une somme conséquente pour l'obtention d'un seul effet. Mais si l'on souhaite un vrai bon son Flanger analogique, alors l'investissement est réellement justifié !

Plus d'informations sur :

http://www.jacquespedals.com/

Greg Priouret - Août 2011
 

 
Culture Guitare