guitare avec laguitare.com (guitares, basses, lutherie, matériel guitare


BANCS DESSAI :
PRESENTATIONS :

BANCS D'ESSAI - GUITARES/BASSES LUTHIER - OLIVIER PLANCHON MODèLE GRAND CONCERT

  
TEST DU MODELE
GRAND CONCERT
DU LUTHIER
OLIVIER PLANCHON
Elu meilleur ouvrier de France 2007 pour le modèle grand concert que je vais vous présenter, Olivier Planchon est luthier professionnel depuis peu de temps installé en Bourgogne. Luthier en guitares classique, Olivier réalise aussi des Ouds et des arch-top.
Formé par le grand luthier classique Daniel Lesueur, Olivier est particulièrement pointilleux sur la finition de ses instruments et en recherche constante du meilleur son possible.

De forme tout à fait classique, le corps a néanmoins été retravaillé par Olivier afin d'éviter toute section de droite. La table d'harmonie en épicéa est voûtée avec des veines très serrées et très homogènes. Elle est légèrement teintée et offre une jolie couleur dorée. Le barrage est un éventail classique mais retravaillé. Le barrage d'une guitare est propre à chaque luthier et varie suivant l'objectif sonore qu'il souhaite obtenir. Certains luthiers mettent des années avant de trouver le compromis idéal entre l'épaisseur de la table, le barrage et les essences utilisées.
Ici, le barrage apporte à l'instrument un toucher
de corde très agréable avec une bonne dynamique en évitant la saturation. Cette guitare est puissante mais garde toutes ses qualités expressives ainsi qu'un timbre très personnel.

La richesse de la rosace est assez osée sur un modèle grand concert mais le résultat est tout simplement sublime !

Elle est réalisée uniquement avec des essences de bois : padouk, péroba jaune, érable, ébène et bubinga. Le travail est remarquable et la finition parfaite.

Les filets de bord sont également superbes. Intégré au milieu de filets noir et blanc, le péroba jaune ondé donne une impression dorée qui varie en fonction de l'orientation de la lumière.

Le travail effectué sur la tête de l'instrument est époustouflant. Trois essences (poirier, peroba jaune et palissandre dos Santos) sont collées par plaque et là encore la finition est irréprochable.

Le dos est les éclisses sont réalisés en Cocobolo ou Dalbergia Retusa ou encore palissandre du Honduras. Cette essence est un des substituts du palissandre de Rio qui est interdit à la vente et dont les qualités acoustiques se rapprochent de celles du Cocobolo. Comme vous pouvez le constater, ce bois est sublime avec des ondes bien apparentes et d'une couleur très vive. Il est assez lourd, très dense et très rigide et procure à l'instrument un son profond, riche avec un long sustain. Sa texture huileuse pose problème pour l'encollage et le luthier devra utiliser une colle epoxy. Le vernis de la caisse est une finition cellulosique satinée et polie.

Le manche est en cédro assez fin et très confortable. Il est légèrement profilé en hélice et ce radius permet d'obtenir un millimètre de plus en hauteur au niveau des basses à la douzième case. Les mécaniques sont des Rubner.

La justesse de cette guitare est une de ses grandes qualités surtout quand on sait la difficulté que cela représente sur une guitare à cordes nylon.

Cette guitare est une totale réussite côté lutherie. Les essences de bois utilisées, la marqueterie, la finition font de cette guitare une véritable oeuvre d'art. Mais c'est surtout un excellent instrument avec une bonne dynamique, puissante, très équilibrée, très confortable avec un grain sonore très reconnaissable. Toutes ces qualités se payent : 6 000 euros, livrée en étui rigide.

La captation audio a été réalisée avec un Rode NT1 directement branché sur la caméra. Pas de pré-ampli interne.

Jacques Carbonneaux le 30/11/2007

Le site D'Olivier Planchon : http://www.olivierplanchon.com/

VIDEO
Le test vidéo a été réalisé pour notre partenaire AudioFanzine aux studios de l'Atelier 58 avec Hugo Martin à la guitare. La captation audio a été effectuée avec un Rode NT1 directement branché sur la caméra.
TEST DU MODELE GRAND CONCERT
LUTHIER OLIVIER PLANCHON

Télécharger Flash Player pour lire cette vidéo

 GUITARISTE : Hugo Martin
J'ai appris la guitare comme des milliers d'autres guitaristes, à l'âge de 16 ans, en autodidacte au départ. Puis quand la passion s'est transformée en volonté d'en faire mon métier, j'ai intégré les cours de Mathias Desmier ( un des représentants de la guitare fusion en France ) à l'école Atla à Paris. Après en avoir obtenu le diplôme, je décide de m'inscrire à l'American School Of Modern Music, dont je ne ferai que le cursus de 3 ans. Je viens aussi d'obtenir cette année le diplôme de la Fneijma. De 2004 à 2006, j'écume les bars parisiens les plus écumés par les groupes désireux de se lancer dans le milieu ( Baiser Salé, O.P.A, New Morning, etc… ) avec mon trio de rock progressif Trees ( dont le LP Hypnose a été plébiscité par Guitar Part ). Suite à des ennuis d'ordre humain ( comme dans de nombreux groupes malheureusement ), le groupe se sépare et le projet meurt doucement. C'est à ce moment là, en manque de groupe, que je découvre la guitare fingerstyle, en même temps que ses maîtres ( Lalanne, Haumont, Mc Kee, Bensusan, Stotzem, et j'en passe ). Ca a été une véritable révélation. Le son, le toucher, l'odeur des guitares folk et nylon, la chaleur du bois. Je suis passé en un clin d'œil de la guitare prog/fusion à la guitare acoustique solo, boisée et naturelle. Depuis presque deux ans donc, je ne fais plus que ça, c'est l'univers musical qui m'attire le plus, tant sur le plan émotionnel que technique. J'ai intégré la classe d'Eric Gombart ( grand fingerstyliste français ) pour une année, puis il est devenu un ami, en plus d'être un véritable guide musical pour mes compositions. J'ai parfois partagé la scène avec lui, en attendant de la partager de nouveau, peut-être avec d'autres grands noms du fingerstyle. J'ai aussi beaucoup travaillé en studio pour l'arrangeur compositeur Polerik Rouvière, pour différents artistes comme Charlie, Tancrède ou le groupe de métal français Ilis, et de la musique de film. J'ai aussi réalisé deux projets d'habillage sonore, l'un pour une marque de bateaux de luxe ( les bateaux Arcoa ) et l'autre pour un film promotionnel Orange en interne. Depuis le début de cette année, je prépare une petite maquette intimiste de mes compositions fingerstyle, dans le but de les jouer sur scène. Vous pouvez en écouter des extraits sur ma page myspace (www.myspace.com/hugonitram). Je suis aussi le guitariste de Reno (www.myspace.com/cortemaltose ), groupe de rock français faisant ses débuts sur la scène parisienne. Mon rêve de guitariste ? rencontrer un jour quelqu'un qui me prêtera un super studio avec tout plein de supers micros et un super ingénieur son pour m'enregistrer avec un vrai son, comme le son des grands de la guitare fingerstyle. Et autre chose aussi, jouer avec Jacques Stotzem, le dieu du fingerstyle en Europe. Bon on peut bien rêver non ?

Hugo Martin le 30/11/2007

www.myspace.com/hugonitram
 
ARTICLES RELIES
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
10-08-2014
Olivier Planchon
Modèle Note Bleue
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
04-01-2011
Olivier Planchon
Modèle à chevalet double
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
01-08-2009
Olivier Planchon
Salon de guitare de Montréal 2009
Culture Guitare