guitare avec laguitare.com (guitares, basses, lutherie, matériel guitare


BANCS D'ESSAI - GUITARES/BASSES LUTHIER - BENOîT LAVOIE FLAT TOP 16 POUCES

  
LUTHERIE - Flat Top #115 de Benoît Lavoie par Michel Gentils
REDACTEUR : JACQUES CARBONNEAUX ET MICHEL GENTILS

Flat Top #115 de Benoît Lavoie par Michel Gentils - PART III
Le test a été réalisé avec les cordes Elixir nanoweb 80/20, phosphore-bronze 12-53
Quand un instrument innovant trouve son musicien...

C'est exactement ce qui est arrivé entre la guitare flat top #115 du luthier Benoît Lavoie et le guitariste Michel Gentils, une rencontre que j'ai demandé à Michel de nous conter en musique mais aussi en quelques mots.

Mais avant cela, rappelez-vous, c'était fin septembre 2012, je rédigeais deux articles, l'un sur les travaux de recherche de Benoît et l'autre sur l'étude acoustique de de son collaborateur et scientifique Alex Boudreau.

Benoît Lavoie est spécialisé en guitares Flat Top et Arch top principalement acoustiquesqu'il propose soit en version traditionnelle, soit moderne. Nous vous présentons aujourd'hui un modèle flat top moderne, 16 pouces, issu des recherches qu'entreprend Benoît depuis plusieurs années.

Benoit réalise habituellement deux types de barrages sur ces flat top modernes : l'un est inspiré du célèbre Docteur Kasha et l'autre est un X modifié. Sur le modèle de Michel Gentils, il s'agit d'un X modifié que l'on peut voir ci-dessous avec, bien évidemment, un barrage qui tient compte du déplacement de l'ouïe traditionnelle.

Pour le fond et les éclisses, Benoît applique des contre-éclisses pleines, ce qui permet de rigidifier la couronne d'éclisses, qui elle même est doublée, favoriser la propagation des vibrations et enfin, augmenter la surface vibrante de la table. Le manche en érable ondé est renforcé par 4 tiges de carbone et muni d'une tige ajustable à double action.

Le travail de finition réalisé par Benoît est une exemple de perfection. Que ce soit à l'intérieur comme à l'extérieur de l'instrument, tout y est propre et précis.

Concernant les bois, la table est un épicéa des Adirondacks dotée d'un veinage très espacé. Pour le dos et les éclisses, il s'agit d'un magnifique Ziricote qui est un bois qui pousse dans une région peu étendue située entre le sud du Mexique, le Belize et le Guatemala. Ce bois est très dur, doté d'une forte densité mais assez facile à travailler. Sur ce modèle, Benoît à privilégié l'aspect visuel que procure l'aubier. On le retrouve sur le dos mais également sur les éclisses.

On retrouve de l'érable ondé pour le manche et la fileterie. Touche et chevalet sont en palissandre bolivien.

Concernant le confort de cette guitare, il faudra se faire à la taille imposante de la caisse et s'habituer à l'ouïe sur l'éclisse du haut qui change sensiblement le rapport du musicien quant à la diffusion sonore de l'instrument. En effet, cette ouïe sur éclisse est un véritable "retour" pour le guitariste, il faudra donc s'adapter à ce nouvel environnement sonore.

Je laisse le soin à Michel de vous détailler les sonorités de cette Flat Top mais il convient de préciser que vous avez ici une guitare innovante qui offre une texture de sons différente d'un modèle flat top traditionnel. C'est un instrument nouveau qu'il est indispensable d'essayer pour en apprécier les qualités. Toujours est-il que cet instrument innovant à trouver son musicien, Michel nous en explique les raisons.

Une petite remarque concernant les vidéos, les cordes de la guitare auraient mérité d'être changées car bien trop usées par les onglets en métal de Michel !

Descriptif du modèle Flat top 16 pouces moderne

- Table en adirondack
- Barrage en X en adirondack
- Fond et éclisses en ziricote
- Manche en érable ondé renforcé de 4 tiges de carbone
- Tige ajustable à double action
- Touche et chevalet en palissandre bolivien
- Filets en érable et palissandre
- Contre-éclisse en bois plein
- Éclisses doublées
- Diapasion de 25,5 pouce (64,77cm)
- Prix 2 700 euros

Jacques Carbonneaux - le 02 janvier 2015 - http://www.benoitlavoie.com/

La nouvelle guitare de Michel Gentils

Parmi les nombreuses guitares haut gamme que Jacques Carbonneaux me fait tester depuis plusieurs années, celle de Benoît Lavoie m'avait marqué. J'ai pu l'avoir quelques semaines entre les mains et confirmer mon impression. Dès lors, il me fut impossible de la rendre et elle est aujourd'hui de tous mes concerts.

Benoît Lavoie est un jeune luthier québécois qui travaille en collaboration avec le scientifique Alex Boudreau. Alliant la rigueur mathématique à l'intuition, il fait déjà partie de ceux qui aujourd'hui font évoluer la lutherie. Sa guitare est une véritable petite bombe.

Des sonorités d'une densité exceptionnelle

Une de ses immenses qualités est peut-être la densité du son. Ce qui frappe au départ, c'est la puissance exceptionnelle des basses. Dans ces cas-là, on s'attend à trouver des aiguës faiblardes.

Normal, il est en principe très difficile d'avoir tout : soit on a un bon équilibre basses aiguës, soit l'un des registres l'emporte au détriment de l'autre. Cela, d'ailleurs, est loin d'être inintéressant, et pour ma part, j'aime bien ces guitares un peu déséquilibrées qui permettent d'exploiter à fond l'un des registres, créant des couleurs sonores splendides et rares.

Mais ici, ce principe est caduc. Non seulement les basses sont incroyables, mais les aiguës n'en souffrent absolument pas; elles apparaissent très clairement et sans effort. Et la meilleure, c'est qu'elles aussi peuvent donner dans la puissance.

Comme si cette densité du son permet à chaque corde, à chaque note, d'être absolument présente, d'être là et bien là, distincte et précise. Aussi, et contre toute attente, cette guitare offre un parfait équilibre.

Elle est en même temps d'une précision redoutable : d'un bout à l'autre du registre, tout s'entend, rien n'est flou. Dotée d'un excellent sustain, elle est aussi d'une justesse étonnante.

Quant à la finition, elle est irréprochable.

Dotée d'une petite bouche placée de façon tout à fait asymétrique sur la table d'harmonie, cette guitare en possède une autre, ovale et nettement plus grande, en haut de l'éclisse. Ces bouches sur l'éclisse, c'est un peu la mode en ce moment, mais une mode réellement intéressante, car elle permet enfin au guitariste de bien s'entendre lorsqu'il joue.

Cette grande bouche sur l'éclisse permet au regard de s'enfoncer facilement à l'intérieur de la caisse. Et là, surprise: chaque barrette de renfort est une véritable sculpture. Aucune ne ressemble à une autre. Dès lors, on réalise le travail de recherche sur le barrage.

Last but not least, cette guitare est très belle, splendide, même. Benoît Lavoie, un luthier modeste et discret….dont on n'a pas fini d'entendre parler.
Les qualités de cette flat top sont nombreuses mais la justesse est exemplaire, difficile de faire mieux

Cette guitare de Benoît Lavoie est une véritable petite bombe !

Michel Gentils - le 02 janvier 2015 -
http://www.benoitlavoie.com/


Flat Top #115 de Benoît Lavoie par Michel Gentils - PART I

Flat Top #115 de Benoît Lavoie par Michel Gentils - PART II
 
ARTICLES RELIES
td>
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
11-03-2015
Benoît Lavoie
Exposera au Salon de la Belle Guitare
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
29-09-2012
Benoît Lavoie
La guitare moderne

Culture Guitare