guitare avec laguitare.com (guitares, basses, lutherie, matériel guitare


CONCERTS - GUITAR NIGHT GUITAR NIGHT AU NEW MORNING

  
Le 20 février 2008, le New Morning accueillait 4 grands maîtres de la guitare acoustique dans le cadre de la tournée " Guitar Night ". Tous les quatre sont d'origines différentes avec des styles de jeu totalement dissemblables.

Peter Finger entame la soirée en solo. Peter est un virtuose et un monstre de techniques. Si les shredders existent en guitare électrique, ils le sont aussi en acoustique et Peter Finger en tête !
La précision de son jeu est époustouflante et il est tout aussi impressionnant dans des morceaux rapides que lents. Le seul reproche qu'on peut lui faire et que sa guitare était vraiment fausse ce soir là. Michel Haumont nous apprend dans la soirée que c'est Peter qui a fabriqué lui-même sa guitare. Ceci explique peut être cela !!

Solorazaf arrive ensuite sur scène et nous voilà bercés et rythmés par le groove si prononcé de ce guitariste qui ne cesse de m'émouvoir. Il n'hésite pas à utiliser sa voix soit pour chanter soit pour donner encore plus de rythme à son jeu par des onomatopées. Fidèle à ses deux guitares backpacker qu'il a customisées dont une avec une septième corde de basse, il nous emmène loin avec des musiques très métissées malgaches, folk et finger-style !

Jacques Stotzem est le troisième larron à s'installer et si le public ne savait pas qu'il est Belge, il s'occupe de le lui rappeler avec beaucoup d'humour. Avec son modèle Martin signature, Jacques est un virtuose plus discret que Peter Finger mais néanmoins redoutable. Il nous séduit en douceur avec sa balade " Vesdre " et nous étonne avec sa reprise en acoustique de " Purple Haze " du grand Jimi !

Michel Haumont est donc le dernier à s'installer avec son modèle Takamine signature. Je n'ai plus besoin de présenter son jeu et ses qualités qu'il ne cesse d'affiner au fur et à mesure que je le vois en concert.

La soirée est donc une suite de solos, de duos et de quartet qui met en valeur le style de chacun des quatre guitaristes. Solorazaf jouera souvent les lignes de basse et sera le fil conducteur dans quelques morceaux en invitant chacun de ses amis à prendre la main pour les solos. On appréciera alors les différences de styles qui s'accordent et se complètent à merveille.

Le public présent était ravi mais peu nombreux. Dommage car cette soirée aurait mérité une salle comble.

Jacques Carbonneaux le 03 mars 2008 - Merci à Hugo Martin

 
Culture Guitare