guitare avec laguitare.com (guitares, basses, lutherie, matériel guitare


PRéSENTATIONS - GUITARES - MARTIN MA D-28

1 - 2 - 3 - 4 - 5
  
UNE HISTOIRE DE MARTIN - D28 1967 - Ma rencontre avec une D28
REDACTEUR : Jacques Carbonneaux - PHOTOS : Stéphane Grangier et Noël Alfonsi
 • Martin D28 de 1967...
Mon premier choc avec cette guitare fut son confort de jeu et son manche que j'avais pu déjà percevoir avec mon modèle Boucher. De 43 mm au sillet de tête, son profil est celui qui me sied le mieux. De plus, la largeur de celui-ci intervient également sur l'écartement des cordes entre elles et change inévitablement le jeu et l'attaque de la main droite. Je me sens alors de suite à l'aise comme si cette guitare m'avait toujours appartenu.
Ensuite le son, bien sûr. Je retrouve avec cette D-28, celui de CSNY et de Neil Young, ce son que j'aime avant tout autre chose et qui me fait chavirer à chaque fois.

Alain Quéguiner fut surpris voire énervé de m'entendre lui demander de changer le manche de ma Jumbo Quéguiner afin de me rapprocher du confort de ma D-28. Il ne comprenait pas comment j'avais pu jouer 10 ans dessus sans me rendre compte de ce détail !

En effet, j'ai eu l'occasion d'essayer un grand nombre de guitares mais sans avoir l'approche que l'une d'entre elles devienne mienne un jour.

Le manche de la Quéguiner est très confortable mais d'une largeur et d'un profil bien différents de ceux de la D-28. Il s'avère juste que je n'ai jamais eu l'intention d'acheter une autre 6 cordes avant cette été 2008.

Description de la D-28 de 1967 numéro 226249

 • Lutherie

Je n'ai aucun scrupules à dire que les Martin ne sont pas de belles guitares. Même les plus décorées d'entre elles ne rivalisent pas avec une guitare de luthier. J'ai souvent été stupéfait de la qualité des nacres utiliées par les luthiers artisans.

A côté, celles que l'on retrouve sur les guitares Martin sont, à mon goût, grossières et manquent franchement de finesse. Sur le modèle D-28 en question, pas de déco, pas de fioriture. Une guitare sobre qui, à côté de ma Quéguiner, avait pauvre allure. Mais la sobriété ne me gênait pas, bien au contraire, elle apportait un style épuré que j'aurais apprécié si seulement... si seulement il n'y avait pas cet affreux filet en plastique blanc devenu jaune avec le temps. Quelle horreur à côté d'un bel érable ondé (par exemple).
 
La guitare en question a vécu, beaucoup vécu. Plusieurs fentes (réparées) sont visibles à différents endroits sur la table et les éclisses. Elle ne devait pas être très bien entretenue ou pas jouée depuis longtemps car une pellicule grasse de crasse s'était déposée sur l'ensemble de l'instrument impossible à enlever avec un simple polish. J'ai eu la chance d'être à Bertier sur mer au Québec à ce moment-là chez mes amis des guitares Boucher et c'est Claude qui m'a gentiment poli entièrement la guitare lui rendant un éclat de jeunesse qui faisait plaisir à voir.

Le dos et les éclisses sont en palissandre de Rio assez sobre lui aussi. La table est en épicéa de sitka. Le barrage en X n'est pas allégé et bien baissé vers le chevalet.
 
Photos : Noël Alfonsi
 
Je vais choquer les puristes et les collectionneurs mais j'ai changé mécaniques et plaque de protection très rapidement sur ce modèle. J'ai tout de même respecté la chronologie en mettant un pickguard noir (comme l'original) au lieu d'une plaque façon écailles de tortue disparue en 1966 pour ce modèle.

Je ne considère pas la guitare, si vieille et si mythique soit-elle comme un objet d'art mais comme un instrument avant tout, un instrument personnel voire intime. J'ai alors changé les mécaniques gotoh chromées d'origines par des Waverly Relic Tuner qui ont un ratio de 16:1.

Si il y a une chose magnifique sur une Martin, c'est bien sa tête ! Une tête très classique et sobre avec le légendaire logo mais que je trouve indémodable ! On remarquera d'ailleurs que les têtes Martin à cette époque s'arrondissent de plus en plus.
 
Photos : Noël Alfonsi
 
Le manche est en acajou. La touche en ébène arbore des repères en forme de points ronds assez grossiers comparés aux flocons ou diamants.

Les frettes ont été changées ou alors cette guitare n'a jamais été jouée ou très peu, ce qui m'étonnerait beaucoup compte tenu de son état et de son âge.

Le chevalet aussi a été changé mais il aura fallu l'oeil expert d'Alain Quéguiner pour le découvrir. Une inspection avec une caméra à l'intérieur de la guitare confirme l'expertise du luthier. On peut voir en effet de chaque côté deux trous sur la plaque de renfort et des traces de serre-joints qui prouvent bien une intervention sur ce chevalet.
 
Plaque de renfort du chevalet en érable avec deux trous au dessus des 6 trous des chevilles (flèches noires) et les traces des serre-joints (flèches rouges) Chevalet en ébène avec une teinte trompeuse !
 
J'ai eu du mal à croire que ce chevalet était en ébène car comme vous pouvez le voir sur les photos, il n'est pas noir et j'ai cru voir du palissandre. Mais là encore Alain m'a appris que les luthiers de chez Martin utilisaient parfois du second choix pour l'ébène qui est rarement totalement noir ou qu'ils le teintaient afin de le rendre plus sombre.
Pour reconnaitre de l'ébène teinté par rapport au palissandre, une astuce : le pallisandre laisse apparaitre les pores pas l'ébène.

La plaque de renfort du chevalet est en érable. En 1968, elle sera remplacée sur les modèles Martin par une plaque en palissandre.
 
 
 • Le confort

Je crois qu'avant les qualités sonores de cette guitare, ce qui m'a le plus marqué c'est son confort de jeu. Le manche est celui qui me convient le mieux avec 43 mm au sillet de tête, son profil bas (voir image ci-contre) s'adpate parfaitement à ma main gauche et il me permet de passer le pouce par dessus les basses qui arrive à barrer jusqu'à la corde de A, voire même jusqu'à la corde de D quand je joue en open tunning.

La largeur du manche influe aussi sur la main droite car l'écartement des cordes diffère également au niveau du chevalet. C'est d'ailleurs cette différence (plus que celle du sillet de tête) qui me gêne le plus quand je reprends ma Quéguiner car la main droite acquiert des réflexes de positionnement quand elle balaye les cordes et qu'elle les joue note à note. Ces réflexes de main droite sont bien plus longs à changer que ceux de la main gauche.

La barre de renfort est un tube carré non réglable (apparu en 1967 et remplaçant la barre en T). Pour des raisons de confort de jeu (mais aussi de tonalité pour le chant), ma D-28 est accordée un demi-ton en dessous. L'attaque des cordes (Elixir en 12-58) est donc plus souple et me permet de la faire friser comme j'aime, surtout pour le E grave (encore une influence ce Stephen Stills et de Neil Young).

Le fait que le manche ne peut être réglé via la barre de renfort m'empêche de revenir à un accordage standard car en le faisant, l'action des cordes se rehausse légèrement et ne convient pas à mon style de jeu. Il faudrait, pour régler ce problème, baisser cette action en travaillant sur les sillets mais je n'y tiens pas.

 • Le son


Cette guitare délivre un son qui m'a séduit dés le premier jour et qui continue de me séduire à chaque fois que je la joue.

On peut comparer la vie d'une guitare à celle d'un vin qui acquiert au fil du temps une maturité et une complexité liée à l'évolution des tanins. Sur une guitare c'est la même chose, le bois de la table d'harmonie perd de sa lignine à force d'être jouée favorisant ainsi les vibrations. Mais le temps et le jeu ne se contentent pas de briser la lignine, elle brise également les autres composantes des fibres du bois (l'hemicellulose et la cellulose). Voir l'article sur le sujet.

La guitare en tant qu'instrument a donc une vie et par conséquent une mort. Au stade de son évolution, ma D-28 est dans la fleur de l'âge (un peu comme moi à 3 ans près ;-) ). Elle a perdu un peu de sa générosité, de son agressivité et de son ampleur harmonique mais elle a gagné en subtilité et délivre un son boisé que l'on ne retrouve dans aucune guitare jeune quelles qu'en soient les qualités acoustiques.

Elle a ce quelque chose que l'on retrouve dans un vieux vin avec des arômes subtils, précis et puissants en bouche.

Le fait d'être accordé un demi-ton en dessous me fait perdre encore plus d'attaque et de dynamique mais cette guitare en est tellement dotée qu'elle ne souffre pas trop de cet inconvénient. Je reviendrai sans doute à un accordage standard dans quelques années, quand elle s'essoufflera un peu, afin de lui redonner un peu plus de corps.

De par mon métier, je suis amené à essayer beaucoup de guitares et de belles guitares et j'ai suffisamment d'objectivité pour me rendre compte que cette D-28 n'a pas certaines qualités acoustiques de tel ou tel modèle mais elle a sa personnalité et quelque chose que je ne retrouve dans aucune autre guitare. J'ai cherché longtemps le terme à utiliser pour expirmer ce qu'elle a que les autres n'ont pas et c'est encore dans le vocabulaire d'oenologie que j'ai trouvé le terme adéquat.

Cette guitare a du "gras" et c'est cette particularité qui attise ma passion et mon plaisir quand je la joue. Difficile de vous faire comprendre ce que j'entends par "gras" mais si vous êtes amateur en vin et en gastronomie, vous savez que le gras est un conducteur gustatif, il réhausse les arômes et donne du corps et du goût.

Alors bien sûr, il ne s'agit pas d'une prewar et ce modèle de 67 souffre de la décision prise en 1939 par la société Martin de rapprocher le barrage en X du chevalet et en 1944 d'abandonner le barrage allégé. Ma D-28 est donc une guitare dont la table est bridée comme toutes les Martin de cette date jusqu'en 1976 où la HD-28 fera alors son apparition sous la pression justifiée des guitaristes de l'époque.

J'ai d'ailleurs eu l'occasion d'essayer une HD-28 LSV de 1999 chez François Charle et le constat est sans appel : ce modèle par rapport à ma D-28 est plus généreux, moins bridé, avec des basses bien plus profondes et imposantes et des aigus très perlés. Mais quand je reprends ma D-28 en main, rien à faire, j'ai toujours envie d'elle... euh pardon .. de la jouer avec autant de plaisir !

Depuis ces dernières semaines où je me plonge littéralement dans l'histoire des guitares Martin, si je devais choisir l'époque la plus propice aux meilleurs modèles Martin avant 1976, ce serait l'avant-guerre bien sûr mais avant 1939, donc entre 1934 et 1938. Quand on sait que seulement 463 modèlesD-28 ont été réalisés pendant cette période, je n'ose imaginer le prix qu'il faut débourser pour en obtenir un exemplaire.

Cependant malgré les erreurs fondamentales de lutherie que Martin a imposées à sa production, le modèle D-28 de 1967 est une guitare extraordinaire. J'en conclus donc que même une guitare bridée peut se révéler pleine de ressources.

Pour finir avec la D-28, je reviendrai dans quelques semaines vous présenter les modèles les plus récents afin de faire un bilan exhaustif sur cette guitare de légende !

Jacques Carbonneaux - 12 janvier 2012
- Photos de Stéphane Grangier

Galerie photos en page suivante

fffffUNE HISTOIRE DE MARTIN - Ma D-28 par Jacques Carbonneaux
 
 
PAGES : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
ARTICLES RELIES
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
29-06-2016
Martin
CS-D-2637524
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
29-06-2016
Martin
Dossier spécial chez Woodbrass Deluxe
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
26-06-2016
Martin
CS-0000 12 cases
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
22-06-2016
Martin
0042SCJM CUSTOM J.MAYER SIGNATURE
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
21-06-2016
Martin
D-18 AUTH39 AUTHENTIC 1939 VTS
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-06-2016
Martin
D JR Junior
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
02-06-2016
Martin
Martin Day
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
22-01-2015
Martin
NAMM 2015 - D-35 Brazilian 50th Anniversary
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
22-01-2015
Martin
NAMM 2015 - Vintage Tone System
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
13-02-2013
Martin
D-18 1967
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
28-08-2012
Martin
Série Retro
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
18-06-2012
Martin
D-18 de 2012
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
05-06-2012
Martin
OM Jeff Daniels Custom Artist Edition
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
27-01-2012
Martin
Namm Show 2012 - CS-D18-12
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
27-01-2012
Martin
Namm Show 2012 - Nouveautés
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
27-01-2012
Martin
Namm Show 2012 - OM 21
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
26-01-2012
Martin
Namm Show 2012 - 00-45SC John Mayer
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
26-01-2012
Martin
Namm Show 2012 - CS-D28-12
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
26-01-2012
Martin
Namm Show 2012 - D-18
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
26-01-2012
Martin
Namm Show 2012 - D-28M the mamas and thes papas
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
13-01-2012
Martin
Ma D-28
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
11-01-2012
Martin
Histoire de la Martin D-28
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
11-01-2012
Martin
Histoire des guitares Martin
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
11-01-2012
Martin
La D-28 par François Charle
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
24-01-2011
Martin
Leornado da vinci Guitar
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
22-01-2011
Martin
D-45 Authentic 1942
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
22-01-2011
Martin
J12SO Sing Out 60th Pete Seeger
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
22-01-2011
Martin
Performing Artists: GPCPA4
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
24-06-2010
Martin
00-15M 30s
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
24-06-2010
Martin
D18 1955 CFM IV
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
27-03-2010
Martin
OMC-LJ Pro Laurence Juber au Musik Messe 2010
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-01-2010
Martin
000 15 M - Winter Namm 2010
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-01-2010
Martin
000C-MR Steve Miller - Winter Namm 2010
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-01-2010
Martin
D-28 1955 CFM IV - Winter Namm 2010
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-01-2010
Martin
D12 David Crosby - Winter Namm 2010
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-01-2010
Martin
D15 M - Winter Namm 2010
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-01-2010
Martin
Double Cutaway Sparkle - Winter Namm 2010
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-01-2010
Martin
Limited Editions: LX Jimmy Buffett - Winter Namm 2010
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-01-2010
Martin
Style 45 Conversion - Winter Namm 2010
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-01-2010
Martin
Winter Namm 2010 - DCPA1
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-01-2010
Martin
Winter Namm 2010 - GPCPA1
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-01-2010
Martin
X Series - Origins - Winter Namm 2010
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
23-04-2009
Martin
MC-18 Woody Mann Signature
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
17-04-2009
Martin
Omc Jacques Stotzem signature
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
06-04-2009
Martin
Série 1 avec 4 modèles
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
18-03-2009
Martin
Une nouvelle série : 1-Series
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
27-01-2009
Martin
000-28M Eric Clapton Sunburst
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
27-01-2009
Martin
D-28 75th Anniversary Edition
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
26-01-2009
Martin
Grand J12-40E Special
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
21-01-2009
Martin
Martin / préamp AP-1 Roland
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-12-2008
Martin
045s Steve Stills
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
13-12-2008
Martin
LXM Tres
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
15-11-2008
Martin
0042 K R. Robertson
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
25-01-2008
Martin
NAMM Show 2008 - les nouveautés des guitares Martin
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
30-08-2006
Martin
Martin Modèle Bellezza Bianca limited Editions signatures Eric Clapton,Hiroshi Fujiwara et Dick Boak
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
01-01-2006
Martin
000 45 S - Stephen Stills
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-06-2002
Martin
Martin 0 42 - 1911
td>
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
05-03-2001
Martin
MARTIN D50 Deluxe Une guitare pour rêver ?
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
13-12-2000
Martin
MARTIN D45 - 1969

Culture Guitare