guitare avec laguitare.com (guitares, basses, lutherie, matériel guitare


PRéSENTATIONS - GUITARES - MARTIN MA D-28

«
1 - 2 - 3 - 4 - 5
  
UNE HISTOIRE DE MARTIN - D28 1967 - Ma rencontre avec une D28
REDACTEUR : Jacques Carbonneaux - PHOTOS : Stéphane Grangier et Noël Alfonsi

Index des articles et vidéos(Cliquez ici pour accéder au texte de présentation du dossier et ci-dessous pour les autres articles)
La D-28 par François Charle Une histoire de Martin,
la D-28 par Jacques Carbonneaux
• Ma D-28 par Jacques Carbonneaux

Si j'aime la guitare avec passion, je n'ai pas l'âme d'un collectionneur ou d'un fétichiste de l'objet guitare.

La guitare est avant tout pour moi un son, une ambiance colorée de toute la poésie qui se dégage de sa rencontre avec un musicien, de la musique qui en découle et de l'époque où elle est née.

Je ne vais pas faire ici un banc d'essai car je souhaite cet article le plus personnel possible et donc subjectif par la force des choses.

Cependant, je me demande si, au final, ces quelques lignes ne seront pas plus objectives qu'un banc d'essai classique...

Voici l'histoire, ma longue histoire qui m'a conduit à cette rencontre avec les guitares Martin pour enfin se concrétiser avec cette D-28 de 1967.

J'ai enregistré quelques extraits et reprises sur ma D-28 que j'ai montés en vidéo/diaporama avec une inspection à l'intérieur de la guitare.

Photos de Stéphane Grangier et de Noël Alfonsi un grand merci à tous les deux).

Si vous souhaitez ne pas vous taper toute mon histoire mais aller directement à la description de la D-28, rendez-vous à la page 2.


Le son des guitares Martin de Crosby Stills Nash & Young

Nous sommes en 1978, je vais bientôt avoir 14 ans. Encore pratiquement vierge de toute la musique qui viendra innonder ma vie cette année là, je me contente d'écouter les quelques disques que mon frère, agé de deux ans de plus que moi, empile sur mon bureau. Parmi eux deux albums attirent mon attention : 4 wayt street de Crosby Stills Nash and Young et Harvest de Neil Young.

Le coup de foudre fut instantané et même si les mélodies et les harmonies vocales de Crosby Stills et Nash sont pour beaucoup dans mon appréciation, c'est le son des guitares qui va se révéler le plus poignant et le plus profond dans ma petite tête d'adolescent. Cette rencontre va être le point de départ d'une histoire d'amour entre la musique et moi qui dure encore aujourd'hui et qui brille de tous ses feux.

Je me souviens comme si c'était hier des riffs de Cowgirl in the sand que Neil Young joue en version acoustique sur 4 way street. Le son des cordes aiguës sur ce morceau n'a cessé de m'obséder. Ecoutez les rouler et perler, j'ai toujours été en quête de ce type d'aiguës que j'ai pu retrouver sur des Martin bien sûr mais pas que. Les basses sont rondes et généreuses et les médiums boisés et agressifs.

La plus grosse claque pour moi arrivera peu de temps après ma rencontre avec ce groupe que je décide alors de ne plus quitter pour le meilleur et pour le pire. L'avantage de ce groupe est qu'il n'est pas un groupe et que chacun des quatre réalise sa propre carrière solo ou en duo ou en trio. Le plus constant est bien sûr Neil Young mais ses trois compères sauront nous offrir, malgé tout quelques perles inoubliables.

Les albums s'entassent alors dans ma chambre d'ado jusqu'au monument qu'est le premier album solo de Stephen Stills où on le voit avec une 000-45 dont Martin lui fera plusieurs modèles signatures. La chanson qui reste pour moi l'un des must en guitare/voix, jusqu'ici inégalée est Black Queen. Voix et guitare chantent de concert avec une force si palpable que j'en ai toujours des frissons quand je l'écoute encore maintenant. Stephen Stills aurait pu et avait tout pour devenir l'un des plus grands guitaristes de sa génération mais ses démons ont pris le dessus et on sait ce qu'il est devenu.

Une longue quête parsemée de surprises

Ce n'est que bien plus tard que je me décidais enfin à m'acheter une guitare. Je n'ai jamais eu le courage de me mettre à prendre des cours et je me contentais de gratouiller sur la guitare de mon frangin ou de ma compagne de l'époque (deux Morris tout a fait basique). C'est en 1993 que je commençais sérieusement à me mettre à la guitare, non pas en prenant des cours mais en achetant les mensuels de la presse guitare pour trouver celle qui me ferait craquer à travers les bancs d'essai proposés.

Je n'avais pas à l'époque les moyens de m'acheter la guitare de mes rêves mais j'ai eu en mains quelques modèles assez convenables comme cette Seagull en érable. Le tout massif était devenu pour moi indispensable. En 1997, mon père en quittant ce monde, m'a laissé une somme d'argent dont une partie sera réservée à l'achat d'une Belle guitare. J'avais en poche 20 000 Francs et j'étais comme un enfant avant Noel lêchant de mes yeux avides chaque vitrine des magasins de la rue Douai à Paris.
J'ai alors tout essayé, Martin, Taylor, Guild, Gibson etc... mais rien ne me faisait craquer. Pour une telle somme, je voulais un coup de foudre, un son et un confort qui viennent à moi comme une évidence, une révélation. Déception après des jours d'essais jusqu'au jour où de retour dans le magasin California Musique, Dominique (le responsable des acoustiques) me présenta un modèle jumbo du luthier Maurice Dupont.
Les luthiers guitares étaient pour moi à l'époque une notion très floue et mon ignorance dans le domaine était totale.

Séduit par les qualités acoustiques de cette Jumbo qui avaient quelque chose que les autres n'avaient pas, je n'ai cependant pas craqué sur ce modèle qui d'une certaine façon n'était fait pas pour moi. Voyant tout de même mon intérêt pour cette guitare, Dominique me conseilla d'acheter chez Oscar Music juste en face, l'ouvrage "Luthiers et guitare d'en France".
Ma rencontre avec Alain Quéguiner

Alain Quéguiner et JC
J'ai dû passer des jours à lire et relire cet ouvrage initié par Francis Cabrel. Les photos de Maxime Ruiz me faisaient rêver, mettant en valeur ce que je n'avais jamais vu dans aucun magasin de guitares. Habitant sur Paris, je n'avais pas trop le choix à l'époque et un seul luthier réalisait sur Paname le type de guitare que je souhaitais : Alain Quéguiner. J'ai mis plusieurs jours avant de le contacter car j'étais impressionné par l'aura qui se dégageait de ce métier, de ces artisans et surtout par la liste des musiciens et artistes connus pour qui ils travallaient. J'étais alors persuadé à l'époque qu'il fallait s'appeler Francis Cabrel, Maxime le Forestier ou Lenny Kravtiz pour oser prendre commande chez un luthier.
C'est ma femme Laurence Dupaquier qui m'a poussé sans relâche à l'appeler. Ce que j'ai fait sans savoir alors que non seulement ma vie de musicien amateur allait changer mais ma vie professionnelle aussi.

Lors du premier rendez-vous dans l'atelier du 4 bis rue victor Chevreuil, j'ai découvert un univers magique aux senteurs de colle, de vernis et de bois. J'étais comme un enfant dans l'antre du Père Noël, je dégustais chaque seconde de cette nouvelle rencontre. C'est en sortant de son atelier ce premier jour que me vint l'idée de réaliser son site Internet où l'on verrait les étapes de fabrication en partant des matières premières jusqu'à l'instrument finalisé. Laurence réalisa le site d'Alain, puis celui de DNG, puis celui de Mike Lewis et suivit ma folle idée de créer un site communautaire sur la guitare : laguitare.com...

• La guitare de luthier

Lors de mes premiers rendez-vous, Alain me proposa plusieurs de ses modèles que j'essayais dans son atelier. J'ai commencé à jouer par réflexe une chanson de Neil Young "Look at for my love", Alain était à son établi tandis que je jouais discrètement à quelques mètres de lui. Il semblait affairé et déconnecté de mon jeu mais il n'en était rien. le luthier faisait déjà son premier travail : cerner le jeu du guitariste et sa sensibilité.

Ne réalisant pas à mon grand désespoir de dreadnought, il me proposa son modèle jumbo avec le classique mais efficace mariage de l'épicéa et du palissandre indien (je n'avais pas le budget pour du rio). Il y avait à l'époque un an de délai (compter 30 moisà l'heure où j'écris ces lignes) et cette année a été l'une des plus exitantes car l'attente d'un instrument de musique est, comment vous dire sans passer pour un être demeuré, un rêve éveillé. J'ai pu assister pendant toute cette année aux différentes étapes de fabrication et au travail en commun de définition de la décoration de l'instrument qui prend ici une dimension personnelle et intime. Ce n'est pas une guitare que l'on achète chez un luthier, c'est SA guitare.

En juin 1999, la belle fut enfin prête pour le grand jour où j'allais la prendre dans mes bras. Les premiers accords auraient pu être les derniers car j'ai su alors que cette guitare allait combler mes attentes. Ma quête vers ce son si caractéritique des guitares Martin n'avait alors plus de raison d'être. Ma Jumbo Quéguiner m'apportait ce quelque chose que je cherchais même si ce n'était pas tout à fait cela.

Il faut noter que le son des guitares Quéguiner tout en étant unique s'approche de certaines Martin qui sont pour Alain des références incontestables. J'ai retrouvé les basses généreuses et ces médiums boisés et agressifs. Je n'ai cependant pas retrouvé ces aiguës si caractéristiques. Je n'avais pas le son "Martin" mais j'avais mieux encore, j'avais un nouveau son. Un son qui respectait les fondamentaux de ce type de guitare mais avec une personnalité, celle du luthier.

Ma première Martin après ma première Boucher

Jacques-André Dupont
J'ai vécu avec ma Quéguiner des instants magiques de 1999 à 2008 jusquà une nouvelle rencontre, celle avec Jacques-André Dupont, responsable du salon de guitare de Montréal mais aussi amoureux fou et passionné de belles guitares dont il en fait un petit commerce avec son site Internet http://guitarjunky.ca/. Avant de me rendre au SGM en juin 2008, je vois sur son site deux Martin à vendre. Une D-18 de 1963 et une D-28 de 1966 (qui après vérification est de 1967).

L'idée d'avoir une deuxième guitare devenait de plus en plus présente. J'avais pourtant acquis une Taylor 614CE, une douze cordes indispensable pour un flokeux comme moi mais je voulais goûter aux sonorités de l'acajou sur une 6 cordes que je pouvais entendre souvent sur certains morceaux de Neil Young et qui était vraiment quelque chose de bien différent d'un modèle palissandre.

L'année d'avant, en 2007 donc, lors de mon premier salon à Montréal, j'avais fait la rencontre de Robin et Claude Boucher mais aussi des guitares Boucher et du son "Boucher". Un véritable coup de foudre autant sur le son des guitares que sur la personnalité en particulier de Robin. Le reportage que j'ai réalisé à l'époque sur laguitare.com et sur Audiofanzine allait faire connaître la qualité du travail de cette compagnie.

Robin Boucher
Quelques mois avant mon départ pour Montréal en 2008, je reçus ma première Boucher (Adirondack et acajou pommelé). Sublîme guitare. Je ressentis alors quelque chose qui allait se confirmer par la suite, le manche se révèlait être celui qui me convenait le mieux avec 42,8mm au sillet de tête pour 45,8mm sur ma Quéguiner.

Après le salon de Montréal, je pris quelques jours de congés chez mon ami Jacques-André et je fis la rencontre de cette D-18 que je pris le temps d'essayer sur plusieurs jours. Ma première intention qui était d'acheter cette guitare se vit complètement balayée quand je me saisis de la D-28. La révélation m'est alors apparue, limpide, claire et sans compromis : ce dont j'avais toujours rêvé se retrouvait là, dans mes mains.
Un coup de foudre, une évidence à la limite du rapport charnel. Cette guitare était mienne mais je n'avais l'argent pour me la payer.

La décision de revendre ma 12 cordes Taylor fut prise et me voilà enfin au bout de ma quête retrouvée !

 
PAGES : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
ARTICLES RELIES
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
29-06-2016
Martin
CS-D-2637524
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
29-06-2016
Martin
Dossier spécial chez Woodbrass Deluxe
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
26-06-2016
Martin
CS-0000 12 cases
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
22-06-2016
Martin
0042SCJM CUSTOM J.MAYER SIGNATURE
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
21-06-2016
Martin
D-18 AUTH39 AUTHENTIC 1939 VTS
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-06-2016
Martin
D JR Junior
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
02-06-2016
Martin
Martin Day
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
22-01-2015
Martin
NAMM 2015 - D-35 Brazilian 50th Anniversary
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
22-01-2015
Martin
NAMM 2015 - Vintage Tone System
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
13-02-2013
Martin
D-18 1967
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
28-08-2012
Martin
Série Retro
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
18-06-2012
Martin
D-18 de 2012
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
05-06-2012
Martin
OM Jeff Daniels Custom Artist Edition
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
27-01-2012
Martin
Namm Show 2012 - CS-D18-12
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
27-01-2012
Martin
Namm Show 2012 - Nouveautés
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
27-01-2012
Martin
Namm Show 2012 - OM 21
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
26-01-2012
Martin
Namm Show 2012 - 00-45SC John Mayer
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
26-01-2012
Martin
Namm Show 2012 - CS-D28-12
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
26-01-2012
Martin
Namm Show 2012 - D-18
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
26-01-2012
Martin
Namm Show 2012 - D-28M the mamas and thes papas
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
11-01-2012
Martin
Histoire de la Martin D-28
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
11-01-2012
Martin
Histoire des guitares Martin
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
11-01-2012
Martin
La D-28 par François Charle
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
24-01-2011
Martin
Leornado da vinci Guitar
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
22-01-2011
Martin
D-45 Authentic 1942
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
22-01-2011
Martin
J12SO Sing Out 60th Pete Seeger
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
22-01-2011
Martin
Performing Artists: GPCPA4
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
24-06-2010
Martin
00-15M 30s
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
24-06-2010
Martin
D18 1955 CFM IV
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
27-03-2010
Martin
OMC-LJ Pro Laurence Juber au Musik Messe 2010
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-01-2010
Martin
000 15 M - Winter Namm 2010
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-01-2010
Martin
000C-MR Steve Miller - Winter Namm 2010
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-01-2010
Martin
D-28 1955 CFM IV - Winter Namm 2010
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-01-2010
Martin
D12 David Crosby - Winter Namm 2010
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-01-2010
Martin
D15 M - Winter Namm 2010
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-01-2010
Martin
Double Cutaway Sparkle - Winter Namm 2010
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-01-2010
Martin
Limited Editions: LX Jimmy Buffett - Winter Namm 2010
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-01-2010
Martin
Style 45 Conversion - Winter Namm 2010
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-01-2010
Martin
Winter Namm 2010 - DCPA1
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-01-2010
Martin
Winter Namm 2010 - GPCPA1
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-01-2010
Martin
X Series - Origins - Winter Namm 2010
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
23-04-2009
Martin
MC-18 Woody Mann Signature
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
17-04-2009
Martin
Omc Jacques Stotzem signature
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
06-04-2009
Martin
Série 1 avec 4 modèles
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
18-03-2009
Martin
Une nouvelle série : 1-Series
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
27-01-2009
Martin
000-28M Eric Clapton Sunburst
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
27-01-2009
Martin
D-28 75th Anniversary Edition
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
26-01-2009
Martin
Grand J12-40E Special
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
21-01-2009
Martin
Martin / préamp AP-1 Roland
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-12-2008
Martin
045s Steve Stills
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
13-12-2008
Martin
LXM Tres
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
15-11-2008
Martin
0042 K R. Robertson
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
25-01-2008
Martin
NAMM Show 2008 - les nouveautés des guitares Martin
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
30-08-2006
Martin
Martin Modèle Bellezza Bianca limited Editions signatures Eric Clapton,Hiroshi Fujiwara et Dick Boak
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
01-01-2006
Martin
000 45 S - Stephen Stills
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
20-06-2002
Martin
Martin 0 42 - 1911
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
05-03-2001
Martin
MARTIN D50 Deluxe Une guitare pour rêver ?
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
13-12-2000
Martin
MARTIN D45 - 1969
Cliquez sur l'image pour accder  l'article


Culture Guitare