guitare avec laguitare.com (guitares, basses, lutherie, matériel guitare


PRéSENTATIONS - EPONYME GUITARE ROMAIN NAUFLE HOMMAGE AU LUTHIER

  
LUTHERIE - Romain Naufle - Eponyme Guitare
REDACTEUR : JACQUES CARBONNEAUX

Romain Naufle - Eponyme Guitare

Romain Naufle, 31 ans, jeune luthier installé dans le XXème arrondissement de Paris est décédé suite aux attentats du vendredi 13 novembre.

Je ne connaissais pas Romain alors qu'il était juste à côté de là où je vis et travaille à promouvoir ce beau méthier de luthier qu'il avait choisi d'exercer.

Mes amis luthiers et moi avons décidé de lui rendre un hommage lors du 1er Salon de la Guitare qui s'est déroulé les 5 et 6 décembre à la Bellevilloise, dans ce quartier où il avait installé son atelier au 18 rue des Gatines.

En accord avec la famille de Romain et avec l'aide de ses amis, nous avons exposé une de ses guitares et un texte de Stéphane Kazadi, ami et client de Romain, afin que sa présence rayonne dans un lieu où la musique prend tout son sens. Vous trouverez le texte en hommage à Romain ci-dessous.

Nos pensées vont vers la famille et ses proches dans de si douloureux instants.

Les hommages de la presse à Romain :
- Le Perche
- LPLD

Jacques Carbonneaux - le 17 décembre 2015 - Le site de Romain

Romain,

On t'a connu dans le quartier il y a quelques années, quand tu as ouvert Eponyme : un luthier dans le quartier, plus besoin d'aller à Pigalle, enfin !
Dans ta vitrine trônait une guitare faite de ta main, pure, simple mais tellement belle...en fait, la guitare dont je rêvais depuis des années. Une guitare que Louise ma femme m'a offerte pour mes 33 ans.
Cette guitare c'est pour moi la plus belle du monde, le plus bel objet que j'ai eu entre les mains. Alors quand je dis à mes amis guitaristes que je suis l'heureux propriétaire de la plus belle guitare du monde, je sens un «Oui bon enfin…» et puis, quand j'ouvre l'étui pour la faire découvrir, dans leurs yeux je vois des étoiles, il y a toujours un léger temps d'arrêt suivi d'un «Ah oui putain elle est belle ! Je peux l'essayer ?». Ils et elles ont tous et toutes dit «Et en plus elle sonne bien, même à vide». Moi, je suis toujours fier de leur dire «C'est Romain qui l'a faite. Son atelier est à 200 mètres de chez nous. Et en plus il m'a dit que cette guitare, il ne la refera jamais, il n'y aura que ce modèle là.»
Et oui, j'ai une guitare unique au monde, faite par un luthier unique au monde, d'une gentillesse absolue, un être que vous nous avez lâchement enlevé.

Romain, tu vas manquer à ta famille, tes amis, tes proches.

Romain tu vas manquer à notre quartier. Vous étiez devenus avec Eponyme une institution à Gambetta.

Je suis content que notre fils ait pu te voir travailler parfois de loin, parfois dans la boutique quand toi et moi discutions. Je n'arrive pas à me dire qu'on ne te verra plus œuvrer.

31 ans.

31 ans. Et vous vous êtes permis de décider que pour lui c'était terminé.

Vous pour qui la musique est un crime: sachez que je jouerai jusqu'à mes derniers jours sur cette guitare des morceaux de Led Zeppelin, AC/DC, Tool, Hendrix, Joplin, Bowie, Metallica, Maiden, The Mars Volta, ZZ Top... tous ces artistes qui vous font peur parce qu'ils procurent du plaisir aux autres.

Cette guitare sera celle de mes enfants, des enfants de leurs enfants et des enfants de leurs enfants.
Romain l'a fabriquée pour l'éternité, une éternité dans laquelle vous ne laisserez pas la moindre trace.
Vous voulez nous détruire: nous sommes un hydre. C'est peine perdue.
Et nous jouerons si fort que nos notes iront résonner jusqu'au plus profond de vos cachettes.
Toutes mes pensées vont à ta famille.

Salut Romain. Repose en paix. Et merci pour tout.

Stéphane

 
Culture Guitare