guitare avec laguitare.com (guitares, basses, lutherie, matériel guitare


PRéSENTATIONS - LA PHILARMONIE DE PARIS QUAND LA GUITARE S éLECTRISE

  
INNOVATION - La Philarmonie de Paris - 23&24/06/2016 - Quand la guitare s'électrise !
REDACTEUR : Jacques CARBONNEAUX
Les 23 et 24 juin se tenait le colloque : "Quand la guitare [s']électrise !" organisé par le Musée de la musique, le Collegium Musicae, l'IReMUS, le centre Georges Chevrier, l'Ircam, UPS, le LAM, le GSAM et la SFA.

Tous ces acteurs de la recherche musicale se sont donc réunis autour du thème de la guitare électrique, son origine, ses histoires, ses luthiers et ses innovations. La première journée était consacrée aux aspects scientifiques et organologiques de la guitare électrique, tandis que la deuxième journée faisait la part belle aux musiciens et aux musiques électriques.

On notera la table ronde des luthiers Greg de DNG, Jérémy de Meloduende, Fred Kopo et François Vendramini, qui a permis de clôturé cette première journée par un coup de projecteur sur la réalité des fabricants artisans, leur passion, leurs innovations et leurs problématiques.

Découvrir tous les thèmes abordés le programme.

Parmi tous les thèmes abordés, voici celui que j'ai souhaité mettre en avant :

Le PAF, n'existe pas !

Le fabricant de micros Stéphane Beaussart gérant de Hep Cat Pickups à Paris dans le 12ème, nous a démontré comment relativiser la mystique qui fait encore de nos jours le bonheur de ceux qui commercent autour du micro humbucker proposé par la firme Gibson sur les électriques des années 1957 - 1960.
Quand on voit sur Ebay le prix de 2,295$ pour un "Vintage 1960 Gibson PAF Pickup Les Paul Standard Humbucker 1959 BURST 58 GOLDTOP" on ne peut qu'écouter avec attention les propos de Stéphane !

Pour résumé, la fabrication de ce micro a été si inégale qu'il est impossible d'affirmer une quelquonque homogénéité des centaines de micros produits à l'époque. Les caractéristiques changent d'un micro à l'autre : résistance, force magnétique, fréquence de résonance etc.

Stéphane nous cite l'exemple du nombre de tours de chacune des bobines du humbucker qui doit être à 5000. Pour comptabiliser ce nombre de tours, le compte tours a été remplacé par un chronomètre, d'où une précision bien plus aléatoire ! On a donc pu voir des micros bobinés à 4500 jusqu'à 5400 tours. De plus, Gibson était tributaire d'un fournisseur d'aimants qui n'avait aucun scrupule à envoyer différents types d'Alnico en fonction des stocks.

La conclusion est simple, il n'existe pas un PAF mais bel et bien une multitude de PAF !

Retrouvez également des extraits vidéos du colloque sur La Chaine Guitare

Jacques Carbonneaux - le 14 juillet 2016 - Le site de la Philarmonie de Paris (cité de la musique)

 
Culture Guitare