guitare avec laguitare.com (guitares, basses, lutherie, matériel guitare


PORTRAITS - JOëL MICHAUD RENCONTRE AVEC LE LUTHIER CANADIEN

  
LUTHERIE - RENCONTRE avec JOËL MICHAUD
REDACTEUR : Schrödinger

Marcus Wong - 12:34 (by Calum Graham)
Photograph by: George Webber , Swerve © Copyright (c) The Calgary Herald

Joël Michaud par Joël Michaud

J'ai toujours adoré construire et créer de mes propres mains. Mon passé dans le travail du bois et dans le design, combiné à mon amour de la musique, m'a naturellement conduit à la fabrication d'instruments de musique. Je travaille seul et je réalise dans mon atelier des guitares à l'esthétique moderne dans un fort respect de la tradition. Construire des guitares est devenu pour moi un art de vivre, et je vis chaque jour passionné par la création, la soif de savoir et l'évolution. J'espère avoir la chance de vous construire la guitare Michaud de vos rêves.

Le son Michaud Made, de Joel Michaud (Calgary, Canada) :

Voici un rapide point sur ce que je considère être ma signature sonore. Je construis mes guitares en mettant l'accent sur les aiguës. Cela ne signifie pas que je n'apprécie pas un registre grave beau et plein, mais je trouve qu'il vient naturellement et qu'il est assez facile à trouver (voicing). Je m'attache donc à produire des aiguës pleines, puissantes et « grasses ».

La plupart des arrangements en fingerstyle exigent que la ligne mélodique tranche et ressorte, et je ne veux en aucun cas d'aiguës frêles ou criardes. Idem pour les basses, le côté vaseux est une chose que j'abhorre. Je veux pour mes guitares une clarté brillante, avec des harmoniques pour colorer la sonorité mais ne jamais écraser les fondamentales. J'apprécie le fait que vous utilisiez le terme "nerveux" pour décrire mon son. J'ai trouvé drôle la première fois que l'on m'a dit que mes guitares étaient « nerveuses », mais je suis d'accord si cela signifie que les cordes répondent énormément même au toucher le plus léger.

Michaud OM-R (15.5" lower bout) R is for revisited
Top: "Lucky Strike" Redwood
Back: "The Tree" Quilted Mahogany
Double Sides Construction: Both layers in "The Tree" Quilted Mahogany
Neck: One piece Honduras Mahogany
Scoop Cutaway, Michaud Bevel and binding: Wenge
Inlays: Ambonya Burl, Wenge, Maple, Ebony
Purfling: Ebony, Maple
Fingerboard: Ebony
Bridge: Boise de Rose
Tuners: Graf tuners with Black Mother of Pearl buttons
Fret dots: Glow in the dark
Manzer Wedge
Bevelled headstock
Fanned fret: 25.0" - 25.75"
Nut and Saddle width: 1 3/4" and 2 3/16"
Gold EVO Fret Wire
Scratch pad: Wenge

Bois, le wengé par exemple :

Le Wengé est un bois de lutherie fantastique. Il partage de nombreuses caractéristiques avec le légendaire palissandre brésilien. Sa dureté cristalline, son caractère « cassant » (brittle) en font une alternative sérieuse. J'irai jusqu'à dire que je choisirais un bon wengé sur quartier qu'un brésilien moyen. Une fois la guitare construite, le wengé est très stable, peut-être même plus que le Brésilien. On ne doit pas avoir de problèmes tant qu'on porte assez de soin à conserver une hygrométrie adaptée, mais c'est le cas pour toutes les guitares. Le trait que je définis par « cassant » est plus en relation avec la façon dont il répond aux vibrations. C'est un bois très vif. Le simple fait de gratter une pièce de ce bois vous donne des frissons dans tout le corps

Manche :

Le manche : j'utilise la fibre de carbone en association avec le truss rod réglable. J'ajoute la fibre de carbone pour deux raisons :

1, elle augmente la stabilité du manche, l'acajou est en soi un matériau extrêmement stable et c'est le bois que j'utilise pour 95% de mes manches. Le carbone hisse un cran au-dessus cette stabilité. Je dirais qu'ainsi le manche ne bougera jamais.

2. elle augmente la rigidité. Je suis convaincu que le manche est bien le dernier endroit où vous voulez voir l'énergie se perdre en vibrations inutiles. Je préfère donc un manche rigide qui se comporte comme point où vient s'ancrer la vibration des cordes.

C'est donc un pas supplémentaire dans le procès de fabrication, plus coûteux en temps et en argent mais je crois que les deux sont une dépense utile.

Fixation du manche : j'ai réalisé plusieurs guitares avec des joints en queue d'aronde. Ce sont de bons joints qui lorsqu'ils sont bien réalisés procurent un transfert du son très costaud. Le problème pour moi vient lorsque l'instrument nécessite un réglage après des années, ce qui peut être problématique. C'est en pensant à cela que je construis mes instruments. Mon choix va donc à l'assemblage à tenon et mortaise, vissé, avec l'extension de la touche collée. Le tenon et mortaise assure un assemblage très sûr, et il n'y a pas de perte d'énergie, cependant que le vissage permet un travail de réparation plus facile.

Colle :

A brûle pourpoint, j'utilise les meilleures colles pour chaque travail particulier en cours. Pas les plus simples d'usage, les meilleures. J'utilise l'époxy là où c'est justifié, les colles de protéines animales là où c'est justifié, ainsi que quelques autres espèces de colles. Beaucoup de mes barrages utilisent de la colle animale. Les éclisses (doubles) sont collées à l'époxy car je veux que ce soit irréversible
Le sujet est d'utiliser toujours les meilleurs matériaux jusqu'à la colle qui les assemble.

Finition :

J'ai utilisé tous les types de finitions possibles, nitro, vernis, gomme-laque, poly(ester), je m'en tiens au poly pour plusieurs raisons :

1. Il peut être appliqué en couche extrêmement fine et offre pourtant une protection fantastique
2. Il offre ce lustre très profondément brillant
3. Il conserve cet aspect magnifique et ne coule pas pas dans les pores et les filets.

Je trouve que lorsqu'il est appliqué avec soin, il n'a aucun effet négatif sur la sonorité. Je le trouve supérieur au nitro en tous points sauf en ce qui concerne la facilité de réparation. Cela dit, tout luthier compétent avec l'équipement actuel peut effectuer une réparation invisible.
Liste d'attente :

Ma liste d'attente est actuellement de deux ans et demi. Lorsque j'atteindrai les trois ans, je cesserai de prendre des commandes pendant un moment. Le tarif sera lui aussi modifié (6000 $)

 

Un message de Marcus Wong, guitariste fingerstyle

Je dois tout d'abord vous dire que vous avez beaucoup de chance de découvrir le travail de Joel. Je n'aurai pas assez de mots positifs pour ses guitares et pour lui en tant que personne. Si je devais dire quelque chose en quelques mots sur ses instruments, ce serait qu'ils sont irréprochables tant dans leur réalisation que leur finition. Vous êtes assurés de trouver les qualités physiques et esthétiques d'un instrument sur mesure de classe internationale. Mais la chose la plus importante est la qualité sonore de ses instruments. Mettez une de ses guitares au milieu d'instruments d'un prix à cinq chiffres et je vous mettrai au défi de dire que son instrument est moins bon. J'ai personnellement comparé ses instruments avec quelques-uns des luthiers actuels et il les dépasse presque tous.

Ses instruments ont tout pour eux, projection, étendue dynamique, réponse, ce qui est particulièrement bon pour le fingerstyle. Le savez-vous, mais Michael Chapdelaine a une commande en cours chez Joel Michaud. L'un des meilleurs guitaristes qui a joué quelques-unes des meilleures guitares au monde. Il joue des Somogyi sur ses dernières vidéos. Et ayant joué ma propre Michaud, il a dit que les instruments de Joel sont peut-être les meilleures guitares qu'il a jouées. Une semaine plus tard, il était sur la liste de Joel.

Le son de Joel est moderne, avec l'accent sur des aiguës « grasses » et des basses contrôlées pour donner un instrument très équilibré du haut en bas du manche, sans élément dominant. Ceci vous laisse tout le contrôle. Je dirais que ses instruments on quelque chose de similaire aux Beauregard.

Certains amis ont aussi comparé ses guitares à celles de Kostal, de Greenfield. Alors certes vous pouvez préférer une Somogyi ou une Greenfield et si vous en avez les moyens, allez-y. Mais si vous recherchez le meilleur sans toutefois avoir le budget, n'allez pas plus loin.

Marcus Wong.

Schrödinger. - le 05 mars 2016 -http://michaudmade.com/

Michaud OO-R Koa Engelmann (voir vidéo ci-dessous)

Specifications:

Top Wood: AAAA Master Grade Engelmann Spruce
Back/Double Sides: AAA High Elevation Flamed Koa
Fingerboard: Ebony
Neck: Honduran Mahogany
Truss rod: Double action, Carbon fibre reinforced
Bridge: Macassar Ebony
Bridge Pins: Ebony
Nut/Saddle: FMI (Fossilised Mammoth Ivory)
Rosette: Wenge/Koa
Binding: Wenge
Back strip: Wenge/Koa
Head plate: Flamed Koa
Headstock Inlay: Wenge/Koa

Purfling: Ebony/Maple/Ebony
Heel: Wenge
End graft: Wenge/Koa
Side Markers: Hollow Sterling Silver

Dimensions:

Nut Width: 1 13/16"
String Spacing: 2 1/4"
Body Length: 19 5/8"
Upper Bout: 10 7/8"
Lower Bout: 14 1/2"
Depth at Neck: 3 1/2"
Depth at Tail: 4 1/8"
Scale length: 25.0"
14 Frets to Body
Custom Made Ameritage Case Included

Rylynn (by Andy McKee) - Michaud OO-R Koa | The Guitar Men
 
 
Culture Guitare