guitare avec laguitare.com (guitares, basses, lutherie, matériel guitare


DOSSIERS LUTHIERS - ITEMM MENACE DE FERMETURE éCARTéE

  
LUTHERIE - Menace de fermeture de l'ITEMM
REDACTEUR : JACQUES CARBONNEAUX
 
Le 12 mars 2012 - La région des Pays de la Loire réaffirme son engagement envers l'Itemm


« A l’occasion de la journée portes ouvertes de l’Itemm, la Région salue la qualité et l’importance de l’enseignement dispensé pour les professionnels de la musique dans l’établissement.

La Région s’engage à partir de la rentrée 2012, conformément aux engagements pris par le préfet et le président de Région, à accompagner le financement de l’ITEMM en signant une convention de création de CFA pour une période de 4 ans (2012 – 2015). Ce financement fait l’objet d’une compensation de l’Etat de 700 000 € à laquelle la Région ajoutera un financement complémentaire de 118 000 € ainsi que les aides directes aux apprentis (aides en matière de transport, d’hébergement et de restauration, équipement professionnel, fonds social,…) et les aides aux employeurs de la région.

Le CFA est le pilier de l’activité de l’ITEMM et la Région finance par ailleurs le pole d'innovation en lien avec l’université du Maine sur l’acoustique, l’action culturelle en direction des écoles, des actions de formation continue ainsi que les équipements, conjointement avec la Communauté Urbaine Le Mans Métropole propriétaire des locaux. Au total ce sont près d’1 million d’euros de subventions qui soutiendront l’activité de l’ITEMM.

Ce sont des jeunes venus de toute la France qui seront accueillis à la rentrée dans cet établissement, une occasion pour certains de connaître la Région des Pays de la Loire et éventuellement d’y créer à terme leur propre activité. »

Sylvie Eslan, Vice Présidente du Conseil Régional en charge de l’apprentissage et des lycées professionnels
Muriel Cabaret, Conseillère Régionale représentante au Conseil d’administration de l’ITEMM
 


MENACE DE FERMETURE ECARTEE - CONSEIL D'ADMINISTRATION DU 9 MARS 2012


Le Conseil d'administration de l'Itemm s'est réuni ce matin en présence des représentants de l'État et de la Région des Pays de Loire qui ont confirmé les termes d'un accord pour la résolution rapide du statut du CFA des métiers de la musique. Une promesse de signature a même été annoncée avant fin mars. La situation est donc en passe de se régler.

Nous tenions à remercier celles et ceux qui ont témoigné leur soutien à l'Itemm. Nous avons le plaisir de vous annoncer que les inscriptions pour la rentrée 2012/2013 se poursuivent et VOUS DONNONS RENDEZ VOUS À NOS PORTES OUVERTES LE SAMEDI 17 MARS 2012, de 9h à 17h.


Un tremblement de terre dans la formation des métiers de la musique

Les membres du bureau de l'ITEMM ont décidé de remettre leurs mandats à l'occasion de la prochaine Assemblée Générale. Cette démission est la conséquence d'une situation paradoxale qui résulte d'un blocage dans le transfert des CNFA (Centre National de Formation d'Apprentis ) de l'Etat aux Régions.

"Un conseil d'administration déterminant aura lieu le 9 mars. En cas d'échec, le Bureau du Conseil d'Administration démissionnera en bloc, et pourrait prononcer, faute de solution, la fermeture de l'Itemm. Cette annonce interviendrait dès l'assemblée générale du 4 mai 2012."

Conséquences de cette menace : la perte de 50 emplois , 150 apprentis privés de formation et 2 500 entreprises du secteur de la musique privées d'une maine d'oeuvre ciblée et qualifiée.


Le désengagement de l'Etat.

La réduction des dépenses publiques engagées par l'Etat français impacte de plein fouet des sctructures comme l'ITEMM qui offre un service public à travers ses formations.

En tant que président d'association, j'ai également subi les effets de cette nouvelle politique de financement public avec une diminution de 30% de la subvention que j'obtiens chaque année depuis 2008 pour aider les luthiers français à participer au Salon de guitare de Montréal, réel tremplin pour l'exportation du savoir-faire de nos luthiers.

Ce qui menace l'ITEMM est ici bien plus grave et bien plus inquiétant.

Les conséquences d'une telle politique ne peuvent être que dramatiques et un frein à la relance d'une activité déjà en difficulté.

Les centres de formation au métier de luthier guitares


Ils sont rares en France et prennent trois formes : lycée (Bédarieux), atelier de luthier artisan conventionné, et enfin l'ITEMM (voir la liste de ces formations).
Il faut aller en Belgique ou en Angleterre pour trouver les écoles les plus proches et dédiées à la lutherie guitare car il n'en existe pas en France d'équivalentes.

L'ITEMM reste le seul centre de formation à préparer plusieurs diplômes d'Etat des métiers de la musique et s'incrit sur la liste des 130 écoles d'Enseignement supérieur Culture du Ministère de la Culture et de la Communication.

L'ITEMM a su se remettre en question depuis sa création afin de proposer des formations en adéquation avec un marché de la musique en pleine évolution. Avec un CAP, un BMA et bientôt un DMA couvrant respectivement les secteurs de la réparation, de la fabrication et enfin de la restauration et spécialisation, l'équipe pédagogique du CNFA se voit fauchée en plein élan par l'incapacité des services de l'Etat et de la Région à trouver une solution pour les futurs financements.

Nous ne manquerons pas de vous faire écho des décisions qui seront prises à l'issue du conseil d'administration du 9 mars.

Ci-dessous :

- une interview du directeur général de l'ITEMM, Franck Fumoleau. (LE MANS TV)
- Le communiqué de presse du 28 février
- Le communiqué de presse du 02 mars

Jacques Carbonneaux le 04 mars 2012
-
http://www.itemm.fr/



Formation/Musique: Rien ne va plus à l'ITEMM (Le... par lmtvsarthe-wizdeo

Depuis 2010, la concertation entre les services de l'Etat et ceux de la Région pour transférer le Centre National de Formation d'Apprentis des métiers de la musique, partie intégrante de l'ITEMM, au niveau régional n'aboutit pas, ce qui nuit profondément au fonctionnement quotidien et aux perspectives de l'Institut. Durant cette même période, les financements publics de ces formations en apprentissage ont été réduits, retardés ou suspendus, des conventions non honorées, provoquant une instabilité permanente dans la gestion de l'établissement, en dépit du soutien des collectivités territoriales de la Sarthe (Ville du Mans, Communauté urbaine Le Mans Métropole, Conseil général de la Sarthe).

Face à cette situation, les membres du bureau de l'ITEMM, composé du Président, Michel Mollard, des deux Vice-Présidents, Jérôme Selmer et Jean Morfin, du Trésorier, Claude Guyard et de Rosyne Charle, ont décidé de remettre leurs mandats à l'occasion de la prochaine Assemblée Générale.

« Cela ne peut plus durer, déclare Michel Mollard, le Président de l'ITEMM. L'apprentissage est affiché comme une priorité mais nous sommes prêts à entendre tous les discours sur la réduction des budgets publics. Ce qui n'est pas tolérable, c'est l'absence de visibilité et cette partie de ping-pong entre Etat et Collectivités territoriales. Les membres du bureau de l'Institut ne peuvent laisser cette situation perdurer vis à vis du personnel impliqué depuis toutes ces années, vis à vis des élèves, vis à vis des partenaires avec qui de nombreux projets sont en cours. Tout cela est d'autant plus regrettable que l'activité de l'Institut n'a jamais été aussi dense. A titre d'exemple, 2012 voit l'aboutissement d'un projet de 10 ans portant sur la rénovation de la filière avec l'ouverture, à la rentrée prochaine, du diplôme des métiers d'art de facteur d'instruments de musique. La demande de formation continue en France et à l'étranger n'a jamais été aussi forte. Pour la seule année 2011, l'activité de formation de l'ITEMM représente quelque 150 000 heures de formation, 300 élèves, 400 professionnels en stages de formation continue, 300 maîtres d'apprentissage et de stages répartis sur l'ensemble du territoire national. De même, en matière de soutien aux entreprises, l'institut est impliqué dans un projet de recherche soutenu par l'Agence nationale de la recherche pour la création d'outils de mesures pour les fabricants d'instruments de musique. Ce projet rassemble à l'échelon national des luthiers, des laboratoires de recherche, des écoles d'ingénieurs...»

« La formation représente la pierre angulaire du projet ITEMM, poursuit Jérôme Selmer, Vice-Président. Les formations dispensées à l'ITEMM ont été développées par et pour la profession afin de répondre aux exigences de qualité de nos instruments. L'ITEMM est devenu le centre de ressources indispensable à la profession pour développer de nouvelles compétences et assurer les innovations nécessaires pour pérenniser nos savoirs faire. La crédibilité de l'Institut qui repose sur le soutien de toutes les entreprises de la facture instrumentale française est aujourd'hui compromise et c'est regrettable. L'action de l'ITEMM est fondée sur un programme de financement pluriannuel qui nécessite un minimum de stabilité et de perspective. Faute d'accord immédiat entre l'Etat et la Région, le Centre de formation d'apprentis ne sera pas autorisé à accueillir des élèves à la rentrée 2012. La conséquence irrémédiable sera la fermeture pure et simple de l'institut, privant la profession d'un outil unique au monde »

« Les membres du bureau exercent tous des responsabilités dans le secteur privé ou le secteur public. J'ai pour ma part assumé des responsabilités à la fois dans l'administration et dans de grandes entreprises privées, ajoute Michel Mollard. Je ne conçois pas que l'on puisse en arriver là. Ce sujet devrait avoir été réglé depuis longtemps. Nous avons alerté les représentants de l'Administration lors des derniers Conseils d'administration, sans succès. C'est pourquoi nous avons décidé avec regret, au sein du bureau, d'en tirer les conséquences et de remettre nos mandats à la prochaine Assemblée Générale »


L'Institut technologique européen des métiers de la musique (ITEMM) est issu de la résolution du 10 février 1988 du Parlement européen, portant sur la création d'un centre de ressources pour la filière instrumentale. Depuis cette date, l'institut s'est imposé comme un modèle pour la préservation de l'ensemble d'une filière professionnelle : centre international de formation aux métiers techniques de la musique, centre de documentation spécialisé, centre de recherche pour les entreprises...

Association loi 1901 à but non lucratif, l'ITEMM travaille en étroite relation avec de nombreux acteurs et bénéficie du soutien des ministères en charge de la Culture et de la Communication, de l'Éducation nationale, de l'Artisanat, du Conseil régional des Pays de la Loire, du Conseil général de la Sarthe, de Le Mans Métropole, de la Ville du Mans et de l'Union Européenne (FEDER, FSE).

Le caractère unique d'une structure comme l'ITEMM l'amène à remplir un certain nombre de missions de service public.

L'institut prépare à des diplômes de l'enseignement technologique, délivrés par le Ministère de l'Éducation nationale. Il est le Centre de formation d'apprentis à recrutement national et Centre national d'examens. Cette reconnaissance se traduit également par l'inscription de l'ITEMM sur la liste des 130 écoles d'Enseignement supérieur Culture du Ministère de la Culture et de la Communication, aux côtés, pour le secteur musical, des Conservatoires nationaux supérieurs de musique et de danse de Paris et de Lyon ou l'École de Danse de l'Opéra national de Paris (pour d'autres secteurs, de l'École Boulle, de l'École du Louvre, de l'Institut National du Patrimoine...).

En 2001, les activités de services aux entreprises de la facture instrumentale ont été labellisées « Pôle national d'innovation » par le ministère en charge de l'Artisanat avec pour missions d'encourager l'innovation, de contribuer au maintien et au développement du secteur économique des entreprises de la facture instrumentale en France et sur les marchés internationaux. Cette activité concerne l'ensemble des entreprises de la facture instrumentale (celle qui fabriquent, réparent, accordent, règlent, restaurent les instruments de musique) et toutes les familles instrumentales (piano, instruments à vent, guitare, accordéon, instruments du quatuor, instruments à percussion, instruments traditionnels, instruments électroacoustiques et électroniques).

Aujourd'hui, l'Institut propose 13 diplômes ou titres suivis par 20 groupes en formation. Il emploie 50 personnels permanents auxquels il faut ajouter 70 à 80 intervenants ponctuels. L'Itemm est également épaulé par près de 300 maîtres d'apprentissages et de stage chaque année.

Contacts

Directeur général : Franck FUMOLEAU

Chargé des relations professionnelles et culturelles :
Jérôme MONSIMIERcommunication@itemm.fr - 02 43 39 39 00


Communiqué de presse Le Mans, le 2 mars 2012

Menace de fermeture de l'Itemm ?

Au moment même où l'on proclame l'importance de l'apprentissage dans la formation professionnelle, le Centre National de Formation d'Apprentis (CNFA) des Métiers de la Musique (Institut Technologique Européen des Métiers de la Musique) se retrouve menacé de fermeture.

Cette situation paradoxale résulte d'un blocage dans le transfert des CNFA de l'Etat aux Régions : celui des Métiers de la Musique est le dernier dont le transfert reste en suspens faute d'une négociation active entre l'Etat et la Région des Pays de la Loire. Voilà plus de deux ans que ce dossier n'avance pas, suscitant l'incompréhension et l'inquiétude tant au sein du personnel et des apprentis, que chez les professionnels.

L'Itemm emploie au Mans une cinquantaine de permanents et une centaine d'intervenants ponctuels. Le CNFA compte 150 apprentis, eux-mêmes salariés de leur entreprise, à travers toute la France. Au regard de la loi, ces apprentis verront leur contrat rompu faute de centre de formation. Un comble pour un établissement reconnu à l'échelon international et se prévalant d'un taux d'insertion professionnelle de 95%.

Pour Jérôme Selmer, vice-président de l'Itemm et représentant de la Chambre syndicale de la Facture Instrumentale, "sans accord immédiat entre l'Etat et la Région, le CNFA ne sera pas autorisé à accueillir des élèves à la rentrée 2012, avec pour conséquence irrémédiable la fermeture pure et simple de l'Institut."

Un conseil d'administration déterminant aura lieu le 9 mars. En cas d'échec, le Bureau du Conseil d'Administration démissionnera en bloc, et pourrait prononcer, faute de solution, la fermeture de l'Itemm. Cette annonce interviendrait dès l'assemblée générale du 4 mai 2012.

50 salariés sont donc menacés directement, ainsi que 150 apprentis. Avec la disparition de ce centre de formation unique en France, les 2500 entreprises du secteur perdront également la possibilité de pouvoir s'appuyer sur des salariés formés et qualifiés.

La France perdra son savoir-faire et un institut unique au Monde.

L'Institut technologique européen des métiers de la musique (ITEMM) est issu de la résolution du 10 février 1988 du Parlement européen, portant sur la création d'un centre de ressources pour la filière instrumentale. Depuis cette date, l'institut s'est imposé comme un modèle pour la préservation de l'ensemble d'une filière professionnelle : centre international de formation aux métiers techniques de la musique (13 diplômes ou titres suivis par 20 groupes en formation), centre de documentation spécialisé, centre de recherche pour les entreprise.

Au nom du personnel de l'Itemm,

Les délégués du personnel :
Lilian Dufréchou, Sophie Langlais, Sylvie Nullet, Hervé Lançon

 
ARTICLES RELIES
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
13-04-2017
ITEMM
JFIS cordes
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
29-07-2016
ITEMM
Développez votre rentabilité
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
18-03-2016
ITEMM
Stage de réglage des guitares acoustiques et électriques
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
11-10-2015
Itemm
JFIS : Caractérisation et analyse en atelier de lutherie
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
09-03-2015
ITEMM
Portes ouvertes 2015
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
09-03-2015
ITEMM
Stages Guitares 2015
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
24-09-2014
ITEMM
Maintenance avancée des guitares électriques
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
24-09-2014
ITEMM
Réglage avancé et planification des frettes sur guitares acoustiques
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
09-05-2014
Itemm
JFIS : Guitares électriques : Lutherie, économie et acoustique
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
28-10-2013
itemm
PAFI remporte la manche nationale du concours d innovation
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
24-07-2013
Itemm
AGEFA PME confirme son rapprochement de l'Itemm.
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
05-06-2013
ITEMM
PAFI, Plateforme d'aide à la facture instrumentale
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
17-05-2013
Itemm
Stage guitare formation professionnelle
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
16-02-2013
Itemm
Portes Ouvertes
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
16-02-2013
Itemm
Stages de formation continue
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
30-01-2013
Itemm
4 Stages de formation
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
28-08-2012
ITEMM
Sensibilisation à la maintenance et optimisation des guitares ou basses électriques
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
27-08-2012
ITEMM
Maintenance avancée des guitares acoustiques
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
27-09-2006
Itemm
Salon de la musique et du son 2006
Cliquez sur l'image pour accder  l'article


Culture Guitare