guitare avec laguitare.com (guitares, basses, lutherie, matériel guitare


INTERVIEWS MUSICIENS - PHILIPPE DEVIN INTERVIEW

  
INTERVIEW - Philippe Devin
REDACTEUR : VINCENT LE GALLIC

Philippe Devin

Lors d'une Jam Session organisée par la Favela Chic à Paris, nous avons rencontré Philippe Devin guitariste/bassiste/compositeur, qui avait carte blanche pour cette soirée tintée de funk et de soul music.


Quel est ton parcours Musical ?

Mes parents habitaient à Domont et j'ai commencé à prendre des cours de guitare dès 8 ans
à Guitare Village, en parallèle j'allais au conservatoire où j'ai suivi une formation classique jusqu'au prix de conservatoire
J'ai aussi beaucoup fréquenté les Jams dès mon adolescence, et après je n'ai jamais arrêté de jouer.

A quel moment t'es tu dis que tu voulais faire de la musique ton métier ?

Dès guitare-Village (rires), je n'ai jamais eu d'autre envie que de pouvoir jouer de la guitare ou faire de la musique.

Quels sont tes influences musicales ?

Très jeune j'écoutais beaucoup de rock, à l'adolescence j'ai eu une grosse phase où j'écoutais énormément de blues. Parallèlement j'écoutais également de la musique classique qui donne une grande ouverture d'esprit. Plus tard j'ai découvert la soul, la funk...

Peux tu nous dire qui est ton guitariste fétiche, ton GuitarHero en quelque sorte ?

En fait, je n'écoute pas trop de guitaristes (rires), j'écoute des tas de choses, mais pas spécialement des guitaristes. Si, il y a quand même BB King, c'est le patron, quand il arrive sur scène il dégage un truc, c'est magique !

Tu travailles beaucoup avec Nina Attal, comment se passe le travail de composition ?

Quand nous composons, je fais souvent une base avec un groove, Nina vient poser des mélodies dessus et nous sommes très complémentaires. Moi par exemple, les paroles ce n'est vraiment pas mon truc, je ne sais pas vraiment faire, c'est elle qui les écrit. Ensuite on peaufine les morceaux pour faire quelque chose de bien et je m'occupe des arrangements pour le groupe.

Tu es finalement plus à l'aise dans un groupe que sur le devant de la scène ?

On m'a souvent dis "vas y mets toi en avant et fais un truc en solo", je l'ai fait à une époque où j'avais un groupe de blues, je jouais de la guitare et je chantais, mais ce n'est pas ce que je préfère. Tu vois, ce soir je suis à la basse, je n'aime pas forcément me mettre en avant, ce qui me plaît, c'est la cohésion du groupe, qu'on soit tous à l'écoute, bien ensemble et que ça tourne.
Le public va écouter les solistes, mais ce qui fait la réussite d'un concert c'est vraiment la cohésion du groupe. C'est vraiment ce que je recherche.

Niveau technique, travailles tu beaucoup la guitare ?

Je ne suis pas le plus gros bosseur de l'univers, j'ai beaucoup travaillé la technique pure quand j'étais au conservatoire, maintenant mon travail plus centré sur la recherche de compos. C'est vrai que, de toutes façons, je joue beaucoup, et avec beaucoup de musiciens différents, ca aide aussi à progresser.

Est-ce que tu es plutôt du genre accro au matos ?

Ça n'a pas vraiment d'importance pour moi ... Quand ça sonne, ça sonne ! C'est un peu le bordel sur sur mon pedalboard. J'ai une légère compression, une Celmo Sardine Can, que je laisse activée en permanence pour gagner un peu en largeur sans que cela bouffe trop le son. La classique Wah Vox, un octaveur OC3 de chez Boss. Une MicroSynth pour basse de chez Electro Harmonix, je trouve qu'elle passe mieux que celle dédié à la guitare, et elle a l'avantage de bien marcher sur les deux du coup. Je l'utilise en live sur le morceau Bring me Back That Love avec Nina, ou je double le son de la basse avec un gros son de synthé couplé à une disto Zyvex.

En concert tu utilises principalement la Strat, c'est ton modèle préféré de guitare ?

J'ai commencé avec des strats et c'est dur de s'en séparer, parce qu'elles sont tellement évidentes et faciles à jouer. J'ai une mexicaine de 2006, une american deluxe des 2001, mais ma favorite est une Strat John Cruz. Il n'y en a que dix dans le monde, ce sont les dernières guitares qu'il a fabriqué avant de quitter Fender, la mienne est la numéro 6. C'est une guitare super polyvalente. J'ai toujours une autre Strat en backup sur scène au cas ou je pète une corde.

Pour finir, quel ampli utilises tu en général ?

Un Fender SuperAmp avec 4HP de 10 pouces. Ça encaisse super bien, c'est ce qu'il me faut lorsque j'utilise des sons avec l'octaver ou le synthé. Si tu prends un ampli trop petit avec ce genre de sons,il crie vite au secours !

Philippe Devin est en tournée avec Nina Attal en Allemagne et en France jusqu'à la fin de l'année :


07.11.2014 - Aalener Jazzfest - AALEN
08.11.2014 - ARD Hoerspielpreis at ZKM - KARLSRUHE
10.11.2014 - A-Trane - BERLIN
11.11.2014 - Schlachthof - KASSEL
12.11.2014 - Leverkusener Jazztage - LEVERKUSEN 13.11.2014 - Stage Club - HAMBURG
14.11.2014 - Stadthalle - SAARBURG
15.11.2014 - Jazz Club - HANNOVER
?18.11.2014 - Unterfahrt - MUNICH
20.11.2014 - Frankfurter Hof - MAINZ
21.11.2014 - La batterie - Guyancourt
22.11.2014 - Le Blanc Mesnil - Le 2 pièces cuisine 27.11.2014 - Romans-sur-Isère - La cordonnerie 28.11.2014 - Le Broc - Les arts d'Azur
29.11.2014 - Marseille - L'affranchi
05.12.2014 - Alençon - La Luciole
13.12.2014 - Charleville Mézières - CSC André Dhôtel

Merci à La Favela Chic, à Jam To The Wild et merci à Philippe Devin pour sa gentillesse.

Article et photos : Vincent Le Gallic - Le 25 octobre 2014 - Voir plus de photos : https://www.flickr.com/photos/vlegallic

https://www.facebook.com/philippe.devin.3


 
Culture Guitare