guitare avec laguitare.com (guitares, basses, lutherie, matériel guitare


INTERVIEWS MUSICIENS - MANELI JAMAL THE LAMAJ MOVEMENT

  
INTERVIEW - Maneli Jamal - The Lamaj Movement - English version
REDACTEUR : CHARLES-HENRI GOUGEROT DUVOISIN

Maneli Jamal - Us Against Them
 
Un grand artiste. Voila ce que nous vous proposons aujourd'hui. Maneli Jamal, joueur incontournable de la scène canadienne du fingerstyle s'est entretenu avec nous et nous livre des informations intéressantes sur son dernier album, The Lamaj Movement.

Depuis quand joues-tu de la guitare ? Qu'est-ce qui t'a fait commencer à jouer ?

Je joue de la guitare depuis 2001 après que mon père ait remarqué mon intérêt pour l'instrument et il m'en a acheté une pour mes 16 ans. J'ai aussi grandi avec la musique autour de moi, et j'ai aussi joué du violon pendant 5 ans avant de commencer la guitare. Mes trois grands frères ont tous joué de la guitare à un moment de leurs vies avant moi et il semblait que c'était pour moi une étape naturelle que de me mettre à en jouer.

Un autre facteur est aussi que beaucoup de mes amis jouaient aussi et que je voulais m'amuser avec eux. Je suis fier de l'avoir fait !

Pourquoi as-tu choisi la guitare plutôt qu'un autre instrument ?

J'aime à penser que la guitare m'a choisie à cause de mon exposition à elle au travers de mes amis et de mes frères. J'étais un adolescent et j'avais besoin de quelque chose pour m'exprimer à côté du dessin qui était mon art principal avant la guitare. J'y ai vite pris goût et je jouais fort. La guitare m'a offert la possibilité d'exprimer ce que je voulais sans problème.

Peux-tu nous dire quel matériel tu utilises en studio ? En concert ?

Mon set en concert est très simple. J'utilise une Cole Clark Angel électro-acoustique. Elle a trois entrées ce qui me permet de simplifier mon jeu de pédales. En général j'uutilise une tuner pedal, BBE stop box et une holy graille reverb pedal. Pour l'enregistrement studio j'aime beaucoup expérimenter mais le dernier CD « The Lamaj Movement » a été enregistré à la McGill University à Montreal avec trois micros (2 stéréos, 1 mono).

Ton dernier album « The Lamaj Movement » est absolument super. Peux-tu en dire plus sur le processus artistique qui a conduit à cet album ?

L'album a été fait en trois ans. Chaque morceau est un souvenir de mes déplacements au travers de 5 pays dans lesquels ma famille a vécue. J'aime l'idée des albums-concepts et celui-ci en particulier est plus une autobiographie avec des commentaires écrits sur la version physique du CD. J'ai beaucoup retravaillé pour en arriver à ce qui est sur l'album bien que quand je les joue en concert aujourd'hui ils sonnent un peu différemment pour les garder intéressants à jouer (et, je l'espère aussi pour les gens qui m'écoutent !).

Ta musique est très inspirée par ton passé, ton histoire. T'es-tu rapproché de tes origines depuis que ta musique est connue dans le milieu de la guitare ?

Complément. Je n'étais pas capable d'accepter certaines de mes expériences si elles n'avaient pas leur morceau. Tu vois, la guitare est mon thérapeute. Quand je joue mes histoires au travers de la musique tout devient plus clair. Ca me permet d'accepter le fait que ce qui est fait est fait. Mon prochain but est de jouer ma musique dans le pays d'où je viens, l'Iran. Ce serait génial dans la mesure où c'est là où tout a commencé pour ma famille.

Movement IV - Allevation est, d'après moi, l'une des meilleures compositions de l'album. Peux-tu m'en dire plus sur ce morceau ?

Ce morceau a été inspiré par moi et ma famille, enfin arrivés dans un pays sûr que nous pourrions tous considérer comme notre maison. C'est le dernier mouvement de l'album mais c'est en réalité là où mon aventure a commencée. C'est aussi en souvenir de notre arrivée en Allemagne. C'est vraiment une joie de jouer ce morceau et de me souvenir de ce que mes parents ont traversés.

Comment décrierais-tu ton jeu ? Même si nous parlons de fingerstyle, tu as une touche unique qui te rend reconnaissable.

J'aime décrire mon jeu comme du fingerstyle progressif dans la mesure où la majorité de mes compositions ne suivent pas les progressions traditionnelles. J'aime expérimenter des techniques qui peuvent être appliquées à la guitare et j'évolue grâce à ça. J'ai évolué dans un univers familial à la fois artistique et musical et il y avait toujours de la musique perse. Cela m'a beaucoup aidé à comprendre la musique perse, ses harmonies, ses phrasés. Je tente d'utiliser certains de ces éléments quand je compose.

LaGuitare.com est un média traitant très souvent de lutherie guitare. As-tu eu l'occasion de jouer sur des instruments de luthiers ? Si oui, sur les guitares de quel luthier ?

Je n'ai pass joué sur beaucoup de guitares de luthiers mais une qui m'a époustouflée est une guitare de Schwartz Guitars. Construction super, soin du détail, son parfait. Ces instruments sonnent incroyablement. C'était un vrai privilège de jouer sur un si bon instrument.

Une information croustillante sur tes futures productions . Peux-tu espérer te voir bientôt en tournée en France ?

Je n'ai pas de plans concernant une tournée en France pour le moment dans la mesure où je n'ai pas de contacts sur place mais j'espère que cela se ferait prochainement. Je travaille actuellement sur mon troisième LP qui sera disponible l'année prochaine. A ce rythme je pense sortir un CD tous les trois ans.

Un dernier mot ?

La pratique ne rend pas parfait. Pratiquer parfaitement rend parfait.

Charles-Henri Gougerot Duvoisin - le 25 Octobre 2014 - http://www.manelijamal.com/


Maneli Jamal - Adapt and Accept Part 2 (2012)
 
 
ARTICLES RELIES
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
26-10-2014
Maneli Jamal
The Lamaj Movement album and interview
Cliquez sur l'image pour accder  l'article


Culture Guitare