guitare avec laguitare.com (guitares, basses, lutherie, matériel guitare


INTERVIEWS MUSICIENS - ATLA INTERVIEW DE JC HOARAU ET ERIC GOMBART

  
ATLA, l'école des musiques actuelles
REDACTEUR : JACQUES CARBONNEAUX

Pour la deuxième édition de Guitares au Beffroi, l'organisation du salon et du festival a nécessité la présence de 20 bénévoles sous la direction de Betty Proust. L'idée de proposer à des personnes dont la musique est une de leur passion, nous a mené à contacter l'école de musique bien connue en France : l'ATLA.

Ce premier partenariat a été très fructueux pour tout le monde et chacun a pu y trouver l'intérêt qu'il souhaitait pour un tel événement. Un grand merci donc à David Zovko, Antoine Simper, Pascal Micheletti, Yvan Voignier, Jacques Mayet, Anthony Bataillard, tous éleves à l'ATLA que je vous invite à retrouver dans la vidéo ci-dessous que nous avons tournée en fin de salon.

Pour découvrir un peu mieux cette école des musiques actuelles, je vous propose l'interview de Jean-Christophe Hoarau, directeur pédagogique et celle d'Eric Gombart, illustre guitariste français bien connu des fidèles de LaGuitare.com.

Jacques Carbonneaux - 23 mai 2014 - www.atla.fr/

Interview de Jean-Christophe Hoarau

Quelle place occupe la guitare par rapport aux autres instruments enseignés à l'ATLA ?


La guitare occupe une place prépondérante. L'Atla a été fondée par 2 guitaristes (Antoine Tatich et Luis de Aquino), et était au départ une école de guitare, les autres instruments, ainsi que le chant, sont arrivés plus tard. Aujourd'hui encore, plus de la moitié des élèves prend des cours de guitare, que ce soit en tant qu'instrument principal, ou "secondaire", pour les chanteurs notamment.

Vous considérez-vous différents des autres écoles ? Si oui, en quoi ?

Atla est, à ma connaissance, l'école qui propose le plus grand nombre de styles guitaristiques, enseignés par une vingtaine de musiciens spécialisés dans les musiques qu'ils représentent. A cet égard, il est important de noter que tous ces professeurs sont avant tout des artistes actifs sur les scènes françaises, et parfois internationales.

Atla est aussi une école de chant (une quinzaine d'enseignants, une centaine d'élèves et stagiaires), ce qui permet aux guitaristes de pratiquer "l'art de l'accompagnement" dans tous les styles. Il ne faut en effet jamais oublier qu'un guitariste professionnel passe beaucoup plus de temps à accompagner qu'à jouer en solo !

Comment se positionne l'ATLA face à la concurrence internet (écoles et cours en ligne) ?

Je considère que les écoles et cours en ligne ne sont pas une réelle concurrence, mais un complément qui peut s'avérer utile (quand ils sont de qualité !). En effet , rien ne remplace le contact direct avec un professeur, et l'émulation que procure le contact avec les autres élèves. D'autre part, Atla est aussi un centre de formation professionnel (basé à Pigalle, en plein quartier de la musique…), et donc un lieu de rencontre pour se constituer un réseau.

Quels sont les débouchés envisageables des élèves guitaristes à la fin de leur cursus ? Avez-vous des exemples concrets de réussite ? du potentiel de développement des musiciens passant dans votre établissement ?

Les débouchés concernent :

- Les métiers de la création, de la diffusion: instrumentiste, (accompagnement d'artistes, projets personnels) compositeur, arrangeur, réalisateur.
- Les métiers du son : régisseur, ingénieur du son, technicien du son, illustrateur sonore, technicien de maintenance
- Les métiers de l'enseignement : en école de musique, conservatoire, milieu scolaire (lycées, collèges), animation culturelle.

De nombreux élèves passés par Atla (liste sur le site !) se sont professionnalisés.

Si vous deviez qualifier l'école de l'ATLA de 3 adjectifs, quels seraient-ils ? Les points forts de votre pédagogie ?

- Professionnelle, conviviale, ouverte sur le monde et son actualité.

L'éclectisme est le credo d'ATLA, et les cultures musicales sont au centre de notre projet pédagogique. L'école a intégré, dès sa création, le secteur des musiques actuelles, mais pour nous, le flamenco, la "MPB" (musique populaire brésilienne), ou le jazz manouche sont tout aussi "actuels" que le rock, le jazz (les jazzs ?) ou l'électro, puisque toujours créatifs et en constante évolution. C'est précisément un ancrage dans le passé et un investissement passionné dans le présent qui confèrent un caractère résolument moderne et universel à ces expressions musicales.

Les musiques d'aujourd'hui se vivent au quotidien, dans les caves, les bars, les lieux associatifs, les écoles de musique, et pas seulement dans les studios des majors compagnies. A cet égard, nous avons choisi d'utiliser les nouvelles technologies comme moyen d'apprentissage et de création.


Interview réalisée par Jacques Carbonneaux - 23 mai 2014 - www.atla.fr/

Interview d'Eric Gombart

Pourquoi as tu choisi l'ATLA plutôt qu'une autre école pour y transmettre ton savoir ?

La musique enseignée à Atla est la musique actuelle : le blues, le jazz, le pop rock, la chanson de variété, la musique brésilienne, les musiques improvisées, bref, toutes les musiques que j'aime et que je pratique, et il se trouve que "polystyle" est le terme employé pour décrire le cours que je propose, c'est à dire un cours dans lequel l'élève guitariste peut pratiquer tous ces styles avec sa guitare acoustique.

D'autre part, l'ambiance à Atla est excellente et favorable aux échanges et à l'émulation. Ici, tout est mis en œuvre pour que tous le monde (élèves, professeurs, intervenants extérieurs et visiteurs) se sente bien. Voilà pourquoi j'enseigne ici depuis près de 15 ans. Petite anecdote : des élèves (4 jeunes garçons) m'ont offert un bouquet de fleur pour mon anniversaire.....rires

Peux tu dire que le niveau musical évolue depuis que tu as commencé la guitare ?

Oui évidemment et surtout dans la technique guitaristique. Internet permet aujourd'hui à tous de découvrir des talents dans tous les coins de la planète, et des inventeurs de techniques, il y en a !

L’apprenti guitariste est donc influencé, cherche à imiter, progresse et invente à son tour de nouvelles techniques qu'il poste ensuite sur le net, et c'est sans fin...

Quels sont pour toi les points forts de l'enseignement ATLA ?

Les principaux points forts de l'école Atla est qu'elle propose un programme musical très complet au niveau des styles pratiqués. On peut aussi y suivre des cours adaptés à son propre niveau. Nous avons même des élèves déjà professionnels de la musique qui suivent des cours de théorie et de pratique. Facteur important également, la plupart des professeurs ont l'expérience de la scène, ce qui primordial pour les élèves.

Interview réalisée par Jacques Carbonneaux - 23 mai 2014 - Visite l'Atla (vidéos)
- www.atla.fr/

Guitares au Beffroi 2014 merci aux bénévoles
 
Culture Guitare