guitare avec laguitare.com (guitares, basses, lutherie, matériel guitare


PRéSENTATIONS - PLEK ALEXANDRE ET BENOîT NOUS PRéSENTE LA PLEK STATION

«
1 - 2 - 3 - 4 - 5
  
PRESENTATION - La Plek Station - L'atelier d'Alexandre Bouyssou - Luthier
REDACTEUR : JACQUES CARBONNEAUX
 
Le sujet que j'aborde aujourd'hui sur la Plek machine que vient de recevoir le luthier Alexandre Bouyssou dans sons atelier d'Orsay, est particulièrement intéressant sur la réalité et l'avenir du métier d'artisan luthier au 21ème siècle et de ses moyens de production.

Retrouvez également une interview filmée d'Alexandre Bouyssou
.
 
 

La Plek Basic 1.01

La Plek est une machine assistée par ordinateur qui réalise automatiquement une "planimétrie" des frettes (fret dressing).

Présentée pour la première fois au Musikmesse de Francfort en 2000, le modèle initial nommé "plek basic" fut exposé au Namm en 2001 et vendu la même année. En 2004, toujours au NAMM, une seconde machine voit le jour : "la plek pro".
La version actuelle, la "plek pro/sts" a été lancée en 2006.

Les fidèles de laguitare.com ont pu découvrir cette petite révolution dans l'industrie de la guitare dans le reportage consacré à Warwick en 2007.

Photos ci-dessus de gauche à droite : 1 et 2 : dernière plek station en date, 3 : première version, 4 : plek de l'atelier d'Alexandre

Formation d'un luthier

Sans parler des machines classiques utilisées dans pratiquement tous les ateliers de lutherie comme la scie à ruban, la scie circulaire, la calibreuse, la perceuse à colonne etc.., on imagine ou on attend d'un artisan qu'il réalise à la main toutes les tâches inhérentes à sa profession, sans l'aide d'engins habituellement utilisées dans l'industrie de la guitare.

Cependant, on est en droit de se demander si certaines étapes dans la fabrication artisanale d'un instrument ne peuvent pas être optimisées par la machine qui réduit le temps passé par le luthier sans pour cela dévaloriser son travail, d’autant que certaines phases demandent une précision telle que seul un outil mécanisé peut les réaliser parfaitement.


A l'image de l'école de lutherie de Newark en Angleterre où l'enseignement est basé sur le tout fait main, il est nécessaire pour un futur luthier pendant sa formation, d’apprendre toutes les étapes de fabrication avec le moins d’instruments industrialisés possible afin d'acquérir toutes les bases indispensables à la pratique artisanale de son métier.

Prenons l'exemple qui nous intéresse ici et qui concerne la planimétrie des frettes d'un manche de guitare. Si l'on forme un luthier à utiliser une machine qui réalise cette tâche sans qu'il ait préalablement appris à le faire de A à Z correctement à la main, il délègue de fait son savoir-faire à une machine et ne possède donc pas la technique et les connaissances pour l'appliquer sans l'aide de cet outil mécanique.

Par contre, comme c'est le cas pour Alexandre et Benoît de l'Atelier d'Alexandre, si l'artisan confirmé realise depuis des années ce genre de réglage à la main, Il saura exactement quoi attendre de la machine, ce qu'elle doit faire et ne pas faire.

Débat

Après quelques recherches sur internet, je suis tombé sur un sujet posté sur le Forum du luthier Benoît de Bretagne dans lequel ce denrier liste les éléments nécessaires pour réaliser une planimétrie. Il doute qu'une machine puisse prendre en compte tous ces paramètres. J'ai demandé à Alexandre Bouyssou de répondre à chaque point exposé par Benoît. Vous pouvez retrouver ceci en fin d'article mais en attendant voyons ensemble, dans le détail comment se gère une telle mécanique !
"Planimétrie", "fret dressing" qu'est-ce que c'est ?

Les frettes (alliage de cuivre zinc et nickel) ne sont pas éternelles et s'usent plus ou moins vite en fonction de l'utilisation de votre guitare. De plus, le matériau utilisé n'a pas été choisi pour résister particulièrement à l'usure et si on commence à voir dans les ateliers de luthiers de nouvelles générations de frettes beaucoup plus résistantes, une rectification de celles-ci sera certes moins systématique mais toujours nécessaire.

Sur la photo ci-contre, on remarque l'état avancé de l'usure des frettes qui mériteraient ici d'être changées. Lorsque elle est moins importante, la conséquence première est le phénomène de la corde qui frise et des bends qui s'étouffent.

Pour régler ce problème, il suffit de rectifier l'ensemble du plan de frettes (en les ponçant) de façon à l'avoir le plus droit possible.

Ensuite, on reforme les frettes une à une de façon à ce qu'elles retrouvent leur forme arrondie (important pour la précision des notes et leur justesse). Cette pratique, qui sera différente pour chaque frette, va bien sûr en diminuer l'épaisseur et donc modifier l'action des cordes et l'alignement des différentes frettes entre elles par rapport au radius du manche.

Il sera  alors nécessaire de procéder à un réajustement global sur tout le manche.
 
SUITE PAGE SUIVANTE
 
PAGES : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
ARTICLES RELIES
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
15-05-2012
Collings
OM1 mh
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
26-02-2012
Alexandre Bouyssou
Rencontre avec Alexandre Bouyssou
Cliquez sur l'image pour accder  l'article
01-05-2011
Alexandre Bouyssou
Rencontre et coup de coeur
Culture Guitare